C’est un fait. Parmi tous les repas qui doivent être pris au cours de la journée, le petit-déjeuner reste Le plus important. Lorsqu’il est pris correctement, le petit-déjeuner apporte à l’organisme un quart des besoins énergétiques nécessaires pour bien affronter la journée. Pour ce faire, il faudra privilégier les aliments sains et riches en nutriments. D’autant plus qu’aujourd’hui, il est devenu assez simple de préparer un petit-déjeuner complet sans produits allergènes.

Des recettes malines pour un petit-déjeuner sain

Bon nombre de personnes négligent la prise du petit-déjeuner, pourtant essentiel pour bien commencer la journée. En effet, lorsque le petit-déjeuner est suffisamment riche, il contribue à fournir un quart des apports énergétiques nécessaires à l’organisme au cours d’une journée. Le petit-déjeuner constitue par ailleurs le premier repas pris après une bonne nuit de jeûne. Il s’agit donc de se sustenter pour redonner vigueur aux muscles et énergie au cerveau. Manger un petit-déjeuner sain et correctement composé le matin permet également de stimuler le métabolisme du corps. Protéines, vitamines, glucides, lipides et minéraux doivent être présents dans ce repas.

Tout comme la qualité du petit-déjeuner est essentielle, l’heure à laquelle il est pris a aussi son importance. Ainsi, il est fortement recommandé de prendre son petit-déjeuner dans les 30 minutes qui suivent le réveil. Ceci donnera du temps à chaque membre de la famille de se lever et de s’installer confortablement autour de la table à manger. Véritable moment de plaisir, la prise du petit-déjeuner à table constitue pour la famille, une belle occasion de se réunir et de discuter avant de vaquer pour chacun à ses plannings quotidiens. Pour un petit-déjeuner sain, bon et sans allergènes, il faudra pour chaque parent savoir jouer sur les ingrédients sans allergènes.

Si prendre une tasse de café est devenu une habitude pour les parents, les enfants eux, devront boire par exemple un bon jus de fruits bio au cours de leur petit-déjeuner. Jus de pomme ou jus d’orange, il est préférable de les préparer à la maison. Il faudra néanmoins faire attention, car le fait qu’un aliment soit bio ne signifie pas forcément qu’il ne contient pas de produits allergènes. En accompagnement du jus de fruit, il est également conseillé de miser sur un bon bol de fruits « healthy ». Sain et très coloré, ce petit-déjeuner a également l’avantage d’être très riche en vitamines. Banane, kiwi, papaye, fraise, myrtilles, jus de citron, framboises, grappes de groseilles, chacun est libre de créer son arc-en-ciel de couleurs avec ses fruits soigneusement sélectionnés.

En terme de viennoiserie, il est à savoir que désormais, il est parfaitement possible d’en préparer, sans produits allergènes. Pour toute la famille, manger ne doit en aucun cas être synonyme de contrainte. Pain au chocolat, pain perdu, pain à l’abricot et raisin sec ou brioches aux fruits confits, la privation n’est pas de mise. Il s’agit tout simplement de savoir remplacer certains ingrédients susceptibles de contenir des produits allergènes. Pour préparer un bon croissant, garanti sans allergène par exemple, farine de riz blanc, gomme de guar et levure chimique sans gluten et sans mais, ainsi que du lait végétal, du sel, du sucre de canne blond et de la margarine végétale seront nécessaires.

De même, le pain peut également être meilleur, s’il est fabriqué à partir d’ingrédients sans allergènes. Farine de riz complet, sel, gomme de guar, sucre, eau, levure de boulanger sans gluten, arrow-root, et fécule de pomme de terre seront à associer pour fabriquer un pain « sain » fait maison. Le pain sera à marier avec soit de la confiture de fruits, soit de la pâte à tartiner au chocolat par exemple. Quelques grammes de dattes avec noyaux, du lait végétal bio (par exemple lait de coco), du sucre et cacaos sans produits allergènes sont nécessaires pour réaliser cette recette. La recette se prépare en seulement 10 minutes et nécessite une nuit de temps de pause.

Eviter les produits allergènes et repérer les bons produits

Dans l’idéal et si bien sûr le temps le permet, il est chaudement recommandé de consommer uniquement des plats faits maison. Pour le petit-déjeuner, tout comme le diner et le déjeuner, il s’agit d’avoir le plein contrôle sur les ingrédients qui composent les aliments consommés. Il est recommandé de toujours porter une attention particulière aux étiquettes, quitte à consacrer quelques minutes aux décryptages. Dans les marchés, il est par ailleurs conseillé de toujours demander l’origine des produits et d’opter pour des ingrédients locaux. Pareillement, les pains et autres viennoiseries sont de préférence à préparer chez soi.

La farine de blé, principal composant des viennoiseries en tous genres, sera à remplacer par exemple par de la farine de quinoa, de riz, de sarrasin ou de coco. Les huiles végétales seront par ailleurs à privilégier. Sinon, il est à savoir que certaines boutiques se spécialisent également dans la vente de viennoiserie et de desserts garantis sans produits allergènes. Quatorze produits sont aujourd’hui classés comme étant principalement allergènes. Ces produits sont : les crustacés, les mollusques, les poissons, les arachides, les céleris, le lait, le soja, la moutarde, les œufs, les graines de sésame, certaines céréales comme le blé, les céréales contenant du gluten, mais également le lupin et les différents fruits à coques.

Pour s’assurer de ne pas acheter de produits contenant l’un des 14 produits allergènes dans les hypermarchés, il est conseillé de scruter attentivement les étiquettes et lire les compositions et les ingrédients. Les produits avec les mentions spéciales « Sans allergènes » sont parfaits. Aujourd’hui, les industriels spécifient en effet, la présence de l’un de ses composants allergènes dans les produits fabriqués, notamment les confitures et les pâtes à tartiner. Comme le seuil minimum du taux de produits allergènes n’est pas encore encadré par la réglementation européenne, il est préférable de bannir les produits avec mention « présence possible de » ou « peut contenir ».

Pour manger sain et bon au petit-déjeuner, les parents doivent par ailleurs faire preuve d’inventivité et d’un peu de technicité, pour savoir allier les aliments entre eux et en faire ressortir le goût.

Laisser un commentaire

16 + quinze =