Aujourd’hui, un peu d’imagination suffit amplement pour préparer un repas gourmand, bon et sain pour toute la famille. Recette culinaire légère plus travaillée à déguster le soir en guise de dîner ou encas légers à grignoter durant la journée à l’école tout comme au bureau, il s’agit pour chaque membre de la famille d’avoir une alimentation riche, complète et surtout sans allergènes.

Des encas légers pour toute la famille

À condition de bien savoir choisir les aliments, le grignotage durant la journée n’est pas une mauvaise chose. Au contraire, manger des encas légers permet de satisfaire sainement les sensations de faim et de redonner force et vitalité à l’organisme. Plus question de se cantonner aux pommes. Crudités, fruits secs, chocolat noir, galette de riz, il s’agit aujourd’hui de varier les plaisirs, avec des encas toujours plus légers, équilibrés et colorés. En effet, pour habituer les enfants à consommer sains, il faudra impérativement que les parents fassent preuve de créativité.

Les enfants ont bien souvent tendances à ne pas trop aimer les fruits et légumes et à préférer les aliments gras et prêts à manger proposés dans les hypermarchés. Mais en sachant valoriser, voire « habiller » les plats proposés, il est parfaitement possible de les faire changer d’opinions pour qu’ils se penchent davantage sur des produits sains. Comme les enfants adorent les aliments sucrés, pourquoi ne pas tout simplement leur proposer des fruits secs en guise d’encas à grignoter à l’école. Chips de fruits, raisins, pommes, mangues ou dattes séchées, ces fruits naturellement sucrés séduiront à coup sûr petits et grands. Plus consistant, la compote de pommes, à transporter dans un petit pot adapté constitue une belle alternative au yaourt. Pour les plus gourmands, des cheeseballs, un bagel ou quelques sandwichs au filet de poulet seront dès plus appropriés.

Côté rafraichissement, privilégiez encore une fois les fruits frais et bio en leur proposant une jolie bouteille de jus de fruits ou des smoothies ultravitaminés. Les smoothies sont tout naturellement à transporter soit dans une bouteille adaptée et personnalisée, soit dans des gobelets en plastique très pratiques avec couvercles et pailles. À midi, associez crudités ou salades de légumes avec quelques fruits pour faire le plein d’énergie. Le tout sera à ranger dans une boite hermétique, de préférence avec plusieurs compartiments pour diversifier encore plus les aliments. Il est possible de trouver différents types de lunch box, design, chic, colorée, ou avec des animations pour faire en sorte que le moment du repas des enfants soit un moment de gaieté.

Mais cuisiner des plats dignes de la haute gastronomie, avec la légèreté et l’absence de produits allergènes en plus, c’est aujourd’hui devenu très simple. Poulet-ô-miel, Pissaladière façon pizza romaine, Minestrone de fruits au thé frappé, tout est une question d’inventivité. Avec des plats de ce type dans les assiettes et les lunchs box, même les enfants en redemanderont. Facile à préparer, le Poulet-ô-miel ne requiert par exemple l’utilisation que de produits bios et sains : cuisses de poulet, gingembre frais, miel liquide, gousse d’ail, épices, curry en poudre et purée de piments (à exclure de la recette si elle est à partager avec des enfants).

Pour que le moment du dessert soit un vrai moment de gourmandise, il est également recommandé de préparer des recettes, à base de fruits bio, toujours plus gourmets. Crème aux framboises, Clafoutis aux pruneaux, Cupcakes myrtille-violette, Gâteau au chocolat à l’huile essentielle d’orange douce, ou sablée aux épices, toutes ces recettes se confectionnent bien évidemment sans lait, ni œuf, ni gluten. Les desserts pourront ensuite être découpés en parts et intégrés dans la boite hermétique pour être mangés en journée, à l’école tout comme au bureau. Selon le type de plats et les recettes, il est parfaitement possible de manger léger et sain, été comme hiver.

Avoir l’œil pour repérer les produits allergènes

Les produits allergènes, ce sont principalement les crustacés, les mollusques, les poissons, les arachides, les céleris, le lait, le soja, la moutarde, les œufs, les graines de sésame, certaines céréales comme le blé, l’avoine, l’orge, certaines céréales contenant du gluten, mais également le lupin et les différents fruits à coques. Selon les cas et la sensibilité de l’organisme, un individu peut-être allergique à un ou plusieurs de ces produits alimentaires en même temps. Pour limiter les risques d’inconforts, il est tout simplement préférable de les bannir de ses plats et de son alimentation.

Et pour s’assurer de ne pas acheter de produits contenant l’un des 14 produits allergènes dans ses emplettes, il est fortement recommandé de scruter, avec un maximum d’attention les étiquettes avec la liste des ingrédients et les mentions spéciales « Sans allergènes ». En effet, dans la plupart des cas, les industriels spécifient la présence de l’un de ses composants allergènes dans les produits fabriqués. Comme le seuil minimum du taux de produits allergènes n’est pas encore encadré par la réglementation européenne, il est par ailleurs possible de tomber sur des étiquettes avec mention « présence possible de » ou « peut contenir ».

Pour éviter au maximum de consommer, sans le vouloir, des aliments susceptibles de contenir des produits alimentaires allergènes, l’idéal sera de bannir complètement les 14 produits indiqués comme étant allergènes dans son alimentation au quotidien. Pour manger des plats fins et raffinés, mais surtout légers et sains, il faudra seulement aux parents miser sur la créativité. Des petites brioches fourrées au foie gras aux minipizzas apéritives au bleu en passant par un hot-dog de courgette au jambon, les encas légers et sains aux formes ultrapratiques sont à manger, sans complexe et sans crainte, tout au long de la journée. Pour les transporter, rien de mieux que d’opter pour une lunch-box très fonctionnelle, munie de préférence, de plusieurs compartiments. Ces boites existent également en modèles isothermes.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

3 × trois =