L’humidificateur est un appareil électrique, de petite taille, permettant de réguler le taux d’humidité à l’intérieur de la maison. Installé dans la chambre du nourrisson, celui-ci diffuse de l’air sain, empêchant ainsi les éventuels troubles respiratoires. Focus sur les divers bienfaits d’un humidificateur pour bébé.

L’intérêt d’installer un humidificateur dans la chambre de bébé

En hiver, avec le froid qui s’installe, le taux d’humidité chute considérablement, engendrant un assèchement de l’air. En mettant en marche les divers systèmes de chauffage de la maison, la sècheresse de l’air ambiant s’accentue. Le bébé, fragile et immature au niveau de son système respiratoire, peut en souffrir. À cet effet, lorsque bébé est enrhumé, il éprouve énormément de difficultés à respirer. De plus, l’assèchement de l’air ambiant favorise la déshydratation cutanée. Humidifier l’atmosphère dans sa chambre est ainsi essentiel à sa santé.

Installer un humidificateur dans la chambre du nourrisson permet de prévenir et soigner les diverses infections respiratoires et les rhumes, surtout lorsque la maison est surchauffée. L’humidificateur d’air diffuse une brume d’eau dans l’atmosphère de la chambre du tout-petit, lui procurant un véritable confort respiratoire. Il assure ainsi une ambiance saine durant l’hiver et tempère la chaleur élevée de l’été. Le taux d’humidité normale pour la chambre de bébé se situe généralement entre 55 et 60%.

Un humidificateur d’air aide à maintenir une bonne hygrométrie ou humidité de l’air dans la chambre de l’enfant. Tout en facilitant la respiration de bébé, cet appareil aide également le tout-petit à bien dormir, en préservant la température de la pièce aux environs de 19°C.

Par ailleurs, un humidificateur d’air adapté pour la chambre d’un jeune enfant est conçu pour une pièce faisant entre 35 et 50 m². Il est muni d’un réservoir lui permettant de répartir l’eau en fines particules. La vapeur se diffuse ainsi dans l’air jusqu’à ce que le réservoir soit vide. Un humidificateur a une autonomie de 8 à 12 heures environ.

Choisir le bon humidificateur pour le bien-être de bébé

L’humidificateur classique reste le saturateur, un petit appareil en céramique, à remplir avec de l’eau. Se fixant sur les radiateurs, son système de fonctionnement est simple. Lentement, l’eau s’évapore en fonction de la chaleur provenant du chauffage.

L’humidificateur électrique, utilisé régulièrement dans les foyers équipés de radiateurs électriques, climatisation réversible ou chauffage au sol, est également préconisé. Celui-ci émet une brumisation fine dans l’atmosphère, restaurant ainsi la bonne humidité à travers la chambre.

Sur le marché, il existe plusieurs modèles, comme l’humidificateur à vapeur froide et à ultrasons. Celui à ultrasons offre un confort respiratoire indéniable à l’enfant. Muni d’un réservoir amovible, rempli préalablement d’eau, il diffuse une brume fine et froide dans l’air.

La nouvelle génération d’humidificateur à vapeur chaude est préconisée pour des raisons hygiéniques, éliminant ainsi les bactéries. De plus, son usage offre un gain de temps considérable. Cet appareil n’a pas besoin d’être nettoyé régulièrement. Pour assurer la sécurité de l’enfant, l’élément chauffant est caché dans l’appareil, éliminant les éventuels risques de brûlure.

Il est également possible d’opter pour un humidificateur diffusant des huiles essentielles. Doté d’un hygromètre intégré, celui-ci favorise un réglage précis concernant le taux d’humidité idéal, situé autour de 50%. Certains sont équipés d’une veilleuse ou sont silencieux.

Quel que soit le modèle sélectionné, l’humidificateur ne doit pas être à la portée de bébé et doit être positionné à un mètre du sol au minimum. La diffusion de la vapeur froide à travers la pièce sera ainsi optimum. L’eau de l’humidificateur est également à changer quotidiennement et régulièrement. L’entretien de l’appareil doit être impeccable, évitant ainsi le développement des bactéries. Il faut enfin s’assurer que l’appareil comporte la norme CE ou NF.

Quelques astuces simples pour favoriser le bien-être de bébé

Quelques astuces simples favoriseront le bien-être et le confort respiratoire de bébé. Il s’agit notamment de placer un bol d’eau chaude dans sa chambre. Selon l’âge de l’enfant, il sera ajouté dans le bol de l’huile essentielle d’eucalyptus ou de brindilles de thym, des plantes aux propriétés antivirales et décongestionnantes. Il s’avère également judicieux de sécher son linge dans la pièce pour restaurer l’équilibre ambiant de la pièce, d’une manière à la fois odorante et douce.

Idéalement, la température de la chambre d’un enfant devrait être à 19°. Durant les chaleurs estivales, la chambre est à rafraîchir avant l’heure du coucher. Les fenêtres et les volets doivent être fermés dans la matinée dès la hausse de la température extérieure. Si l’air extérieur est plus respirable le soir, mieux vaut aérer la chambre et ouvrir les fenêtres. Il est également possible de poser une bouteille d’eau glacée devant un ventilateur.

Pour baisser la température corporelle de bébé, un brumisateur est préconisé. L’eau sera pulvérisée de préférence sur son corps. Il est aussi possible de mouiller légèrement un gant de toilette. Ensuite, celui-ci sera passé au niveau des jambes, du cou et des bras de bébé. En cas de fortes chaleurs, un enfant âgé de plus de six mois peut être réveillé la nuit afin de le faire boire. Quant au biberon de lait, il pourra être donné à température ambiante.

Laisser un commentaire

1 + trois =