/  Ma première grossesse.

Accueil Forums PARENTS Ma première grossesse.

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Rebecca Rebecca, il y a 3 ans et 11 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #1160

    Rebecca Rebecca
    Participant

    Bonjour à tous,
    Je m’appelle Rebecca, j’ai 39 ans et je suis maman de 3 garçons.
    Mon premier fils à 13 ans aujourd’hui.
    Voici le détail précis de ce qui m’est arrivé lors de ma première grossesse .
    J’avais 26 ans et je venais d’apprendre que j’étais enceinte. Je travaillais dans une agence de marketing opérationnel où il n’y avait pas vraiment d’horaire, tu savais à quelle heure tu commençais mais jamais jusqu’à quelle heure tu resterais parfois tard dans la nuit.
    Alors, première grossesse rime souvent avec insouciance, c’est la première, on ne connaît pas vraiment ce qui nous attend durant les 9 mois. Donc on ne se ménage pas vraiment et si, comme moi, on est bosseuse, on continue avec la même cadence. Mais voilà, que, les premiers maux de la grossesse apparaissent, au bout de 2 mois et demi, les vomissements mais pas un peu ou tout juste des nausées ….non non non autant faire ça bien, les vrais vomissements toutes les 2 heures, oui bien précis et une tête défaite à chaque vomissement. Donc imaginez un instant, nous sommes une agence en vogue, avec plus de 300 salariés et de gros clients qui viennent chaque jour en réunion et moi à courir dans les wc toutes les 2 heures et en ressortir avec une tête méconnaissable et devoir se justifier, « non ça va merci », « ça va passer », ha les aléas des débuts de grossesse et les réponses : « t’inquiètes pas tu en as encore pour 15 jours et ce sera terminé »….15 jours et ce sera terminé tu dis ? tu parles j’ai vomis pendant 7 mois en non stop. Bref aux termes des 7 mois, je surkiffe enfin ma grossesse, finit les vomissements, place à ma superbe peau, mes beaux cheveux, et une forme venue d’ailleurs. J’arrive donc à ma date de congé de maternité pour enfin essayer de retrouver une cadence plus cool on va dire. Puis arrive, la grosse soirée de l’agence, dans une péniche sur Paris, mes collègues m’y attendent et je ne peux imaginer refuser d’y aller, cela ne se fait pas trop, ce genre de soirée est presque un impératif pour bien être intégré. Donc, je me décide à m’y rendre. Je revenais d’un week-end avec mon mari, sur la côte d’azur, où j’avais été voir mon petit frère qui y habite. C’était au mois de juin, donc sur la côte, un temps caniculaire et comme je me méfiée de rien, je suis revenue bien bronzée, je n’ai pas fait la crêpe évidemment mais pas non plus protégé à fond comme j’aurai peut-être, même surement, dû le faire.
    Donc je suis prête pour me rendre à ma soirée agence, superbe soirée avec une superbe ambiance, j’appelle mon mari pour le prévenir que tout se passe bien, qu’il ne s’inquiète pas et que je rentre en taxi avec ma collègue Maryline. Je rentre enfin à la maison, aux alentours de 1h du matin. Mais durant la soirée, j’ai été prise de maux de tête assez intense mais je ne me suis pas inquiété plus que ça. De retour chez moi, je me brosse les dents et me démaquille comme à mon habitude et j’ai toujours ce mal de tête en non stop maintenant, je me dis c’est la fatigue, va vite dormir. Je suis à 8 mois de grossesse. Et là, vers 4h du matin, je me fais réveiller par une perte importante entre mes jambes d’un liquide. Je réveille mon mari pensant que je perdais les eaux et nous allumons la lumière, une mare de sang. Je commence à pleurer et dire que je perds mon bébé, mon mari, habituellement frileux de voir du sang, prend les choses en mains et direction la clinique dans le 16e arrondissements de paris, un peu à l’autre bout de chez moi. Une fois arrivée, le gynécologue, du 16e, (lui il est a retenir pour ma seconde grossesse, que j’aurai l’occasion de vous raconter lors de ma prochaine intervention) m’ausculte, me dit que ça saigne beaucoup, me dit aussi, « hors de questions de déclencher quoi que ce soit c’est trop tôt », donc il me stoppe les saignements et demande aux aides soignant de me monter dans une chambre. Il est à présent 8 heure du matin et nous sommes Vendredi 27/06/2003. Mes parents arrivent dès 9h inquiet comme tout. Je n’arrivais même pas à parler, j’avais ce mal de tête qui n’étais pas parti et qui continuait de plus bel. Ma mère qui a un 5e sens, ne cesse de dire aux infirmier, ce mal de tête qu’a ma fille n’est pas normal, ou est le gynéco il ne faut pas la laisser comme ça plus longtemps. Donc le gynéco arrive enfin et décide finalement de changer sa décision du matin et de ma faire une césarienne d’urgence car j’étais en pré éclampsie. Et oui, toujours écouter sa mère.
    J’ai donc, malgré moi, été césarisé et ai mis au monde, une crevette, de 2.2 kilos et 40 cm, nous pouvions le tenir dans le creux d’une main. Et aujourd’hui c’est un grand et beau jeune garçon dur parfois mais dont je suis très fière
    Voilà une des premières grandes étapes de ma vie de maman.

    Rassurez moi, votre grossesse à c’est bien passé?
    Si ça vous intéresse, je vous raconterai mes deux autres grossesses prochainement.

    A bientôt
    Rebecca

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 ans et 11 mois par  Rebecca Rebecca.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.