Plus de la moitié, des personnes vivant en France sont concernées par la mauvaise haleine. Ce chiffre concerne tout autant les jeunes que les personnes de plus de 50 ans. Cette affection, connue également sous le nom d’halitose, est en général passagère après observation d’une bonne hygiène bucco-dentaire. Toutefois, l’halitose peut être causée par la prise de médicaments ou par une maladie.

La mauvaise haleine ou halitose : les causes principales

En général, l’halitose a des causes intraorales et extraorales. Les causes intraorales sont, généralement, la mauvaise tenue de l’hygiène bucco-dentaire, une maladie des gencives (parodontale ou des os de soutien des dents), l’apparition de caries sur les dents qui sont mal ou pas du tout traitées, et enfin la sécheresse buccale qui est surtout causée par la prise de médicaments, le stress ou la respiration par la bouche. La mauvaise haleine tend à s’accentuer à partir de l’âge de 50 ans.

Les causes extraorales de l’halitose sont surtout les maladies comme l’amygdalite, la sinusite, l’écoulement nasal sur la langue, certaines maladies gastriques. Elle peut être également causée par la prise de médicaments ou de consommation de certaines substances comme le tabac ou l’alcool, ou encore les aliments à goût prononcé. Toutefois, d’une façon générale, dans 85 % des cas, la mauvaise haleine est causée par des raisons liées à la bouche. Il s’agit surtout des inflammations au niveau des gencives, les caries, la mauvaise hygiène bucco-dentaire entraînant l’incrustation de particules alimentaires entre les dents, le tabac, etc.

L’halitose peut entraîner plusieurs conséquences plus ou moins gênantes. En effet, s’il est difficile de faire remarquer à la personne qu’elle a une mauvaise haleine, l’halitose peut conduire à une mauvaise estime de soi. Le premier réflexe à avoir en cas d’halitose consiste à consulter au plus vite un médecin ou un dentiste afin de déterminer si l’affection concerne une mauvaise hygiène bucco-dentaire ou pas.

L’halitose chez les personnes de plus de 50 ans

Si la mauvaise haleine peut concerner toute personne de tout âge, les personnes âgées de plus de 50 ans en souffrent le plus. Toutefois, si la cause est un simple manquement à l’hygiène bucco-dentaire, trois brossages par jour peuvent régler assez vite le problème.

Par contre, l’halitose chez les personnes âgées peut avoir d’autres causes plus spécifiques. Tout d’abord, elle peut être liée au mauvais nettoyage du dentier. En effet, si celui-ci n’est pas nettoyé régulièrement, les particules de nourriture peuvent s’incruster entre les prothèses dentaires ou se déposer sur le tissu de gomme. Dans ce cas, les bactéries peuvent infecter la prothèse dentaire de la même façon qu’elles le feraient avec les vraies dents. Cela contribue ainsi à l’apparition de la mauvaise haleine. Toutefois, certaines maladies bénignes peuvent également provoquer l’halitose chez les personnes de plus de 50 ans. Il peut s’agir du rhume ou de l’infection du sinus.

Certains médicaments peuvent également produire la mauvaise haleine. D’ailleurs, les personnes âgées prennent généralement plus de médicaments que les personnes d’un âge inférieur. En effet, les médicaments peuvent provoquer le dessèchement de la bouche et diminuer la production de salive. Pourtant, la salive tient un rôle majeur en éliminant les bactéries.

Comment lutter contre la mauvaise haleine ?

Bien sûr, la tenue d’une bonne hygiène bucco-dentaire est la première solution contre l’halitose. Toutefois, seul le médecin peut déterminer le traitement approprié en fonction du fait que l’origine de la mauvaise haleine soit intraorale ou extraorale. Une bonne hygiène bucco-dentaire consiste à un brossage des dents trois fois par jour, notamment après le dîner et le déjeuner, et un dernier avant de se coucher. Il ne faut pas oublier de passer un fil dentaire après chaque brossage. D’ailleurs, afin d’éviter les mauvaises haleines matinales, il suffit de bien brosser les dents le soir avant de dormir et le matin au réveil. Toutefois, il faut savoir bien choisir les produits d’hygiène bucco-dentaire sur le marché. Si la plupart des marques prétendent pouvoir éliminer facilement la mauvaise haleine, bon nombre de produits ne sont pas très efficaces.

Ainsi, en cas d’halitose persistante, la personne peut subir un détartrage qui consiste à éliminer les dépôts de tartre sur les gencives, un traitement des caries par plombage, le traitement d’une éventuelle maladie parodontale en complément au détartrage, après lequel la personne doit respecter une bonne hygiène bucco-dentaire afin d’éviter une rechute.

D’autres traitements peuvent également lutter contre la mauvaise haleine chez les personnes de plus de 50 ans. Il peut s’agir d’un traitement d’une orthodontie qui consiste à apporter une correction sur l’alignement des dents qui peuvent être difficilement nettoyées si elles ne sont pas bien alignées. Le dentiste peut également procéder à un grattage de la langue pour la décontaminer. Dans ce cas, il peut recommander l’utilisation d’un rince-bouche antiseptique pour compléter l’hygiène bucco-dentaire ou d’un dentifrice à base de bicarbonate de soude qui peut éliminer la mauvaise haleine.