Qui n’a pas entendu parler du Black Friday ces derniers jours ? Cette sorte de braderie généralisée qui se retrouve dans les grands sites de e-commerces et dans la majorité des enseignes en tous genres fait autant de bruit que l’averse des offres promotionnelles tombe dans les smartphones de tout un chacun. A la radio, les publicités spéciales Black Friday déferlent. Depuis vendredi, les centres commerciaux ont regorgé de cette petite pancarte à l’écriture jaune « Black Friday » sur fond noir accolée devant les entrées de toutes les boutiques qui attribuent du rabais sur leurs articles. Du marketing digne de celui des soldes annuels de janvier et de juillet.
L’enseigne La halle aux chaussures affiche des réductions à -70% sur le deuxième produit acheté dans tout le magasin et sur son site internet. L’enseigne Kiabi, très convoitée par les familles, propose tout à -20% en distribution physique comme en ligne. Même promotion chez le spécialiste du prêt-à-porter féminin Camaieu. Le site de mode, Romwe ne lésine pas à étaler plusieurs formules : deuxième article à -99% – autant dire quasiment gratuit – et jusqu’à moins 20 euros de remise pour les achats qui atteindront un montant supérieur à 169 euros. Sans compter les livraisons gratuites sous conditions.

Les bonnes affaires spéciales du Black Friday qui devaient se tenir uniquement sur la journée de vendredi se sont étendues durant tout le week-end avec un virage sémantique donnant naissance au « Black Days ». Et surprise ! Pour la première fois, les promotions s’étirent encore jusqu’à ce lundi 27 novembre 2017. Ces prolongations baptisées « Cyber Monday » inondent depuis ce matin les boites mails de toutes celles et ceux qui ont acheté ou ont un jour manifesté leur intérêt pour un commerce en ligne. Le site Linternaute.com recense en temps réel les bons plans et les meilleures offres du jour.

L’origine du Black Friday qui signifie en français « Vendredi noir » nous vient des Etats-Unis, là où cette journée de solde qui existe depuis plusieurs décennies intervient pour écouler les stocks invendus après la fête de Thanksgiving, célébrée chaque année, le quatrième jeudi de novembre.

Pour ceux qui n’en ont pas entendu parler, le rendez-vous est donné scrupuleusement pour fin novembre 2018.

Crédit image : Mirrorless Deals