A l’heure où les familles s’attèlent à l’achat des fournitures, le coût des dépenses liées à la scolarité des enfants se gâte dans certains foyers. Selon l’enquête annuelle de la Confédération syndicale des familles (CSF) sur le coût de la scolarité publiée ce 16 août 2017, une hausse globale de 0,83 % a été constatée. La majeure partie des établissements scolaires ayant déjà transmis la liste exacte des fournitures à préparer pour le jour de la rentrée des classes, les parents n’ont pas beaucoup de marge de manœuvre pour limiter les dépenses.

A partir de la seconde, le prix augmente. L’étude montre qu’un lycéen en seconde générale se verra débourser 422,52 euros cette année contre 411,72 euros en 2016. Cette somme comprend le matériel du quotidien, les livres annexes, les équipements sportifs, les équipements spéciaux, et les frais annexes. La tenue de sport mousse le budget. Beaucoup de familles seraient priées d’acheter deux paires de baskets, l’une à usage extérieur et l’autre pour les entraînements en intérieur. S’ajoute à cela l’appétence pour les produits de marque chez les ados.

La CSF note aussi une hausse des prix des classeurs souples et des protèges cahiers. Le matériel informatique, quant à lui, constitue une charge supplémentaire de plus en plus incontournable. Alors que seule la clé USB figure dans les listes, les parents sont souvent tentés d’acheter plus de matériel et logiciels pour leurs ados dès le collège. En revanche, le budget global diminue de 2,71 % pour l’école élémentaire et de 1,87 % pour les collégiens. Ainsi, un élève de 6è coûterait cette année 353,37 euros contre 361,65 euros en 2016.

La CSF préconise une TVA à taux réduit sur les fournitures scolaires. C’est pas gagné !