/  A la Une   /  Prenez soin de votre coeur !

Prenez soin de votre coeur !

D’après l’OMS, les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. La prévention reste donc la meilleure option pour préserver la santé du cœur et réduire considérablement les risques. Adoptez les bons gestes au quotidien pour conserver une bonne santé. Mangez mieux et faites du sport.

Le danger des maladies cardio-vasculaires

Le cœur est un ensemble de muscles qui a pour rôle de pomper le sang et de le drainer à travers le corps. Sa fonction première est d’alimenter les organes et les tissus en oxygène et en nutriments essentiels à leur santé. Le cœur fonctionne grâce à un réseau d’artères coronaires qui le nourrissent en sang, lui permettant ainsi d’exercer sa fonction en continu. Lorsque les vaisseaux sanguins sont obstrués par les dépôts de graisse par exemple, le sang ne circule pas correctement dans l’ensemble de l’organisme, entrainant une mauvaise oxygénation des cellules et des tissus. Les maladies cardiaques apparaissent et plus précocement chez les personnes à risque.

En France, le nombre de décès causés par les maladies cardio-vasculaires s’élève à 400 par jour et 150 000 par an selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Près de 18 % de ces décès sont causés par une crise cardiaque ou un infarctus du myocarde qui se produisent suite à l’interruption de l’apport de sang dans une partie du muscle cardiaque. C’est une pathologie qui touche aussi bien les femmes que les hommes et qui se déclare à un âge de plus en plus précoce depuis quelques années.

Les facteurs qui favorisent les maladies cardiaques et les accidents du cœur sont nombreux. Le tabagisme cause notamment la formation de plaques dans les vaisseaux sanguins, favorisant l’augmentation de la pression artérielle. Les personnes atteintes d’obésité, qu’il s’agisse d’enfants ou des personnes adultes ou âgées, sont également prédisposées aux maladies cardio-vasculaires, à cause d’une hypertension. Les autres facteurs comprennent la sédentarité, le diabète, ainsi que le stress. Face aux dangers que représentent les maladies cardio-vasculaires, adopter un mode de vie plus sain et de bonnes habitudes au quotidien est nécessaire pour garder le fonctionnement normal du cœur.

Adopter une alimentation équilibrée

Une alimentation saine et variée est indispensable pour garder une bonne santé générale. Il est fortement conseillé de manger plus de fruits et de légumes qui sont des sources importantes de vitamines et de minéraux essentiels à la santé de l’organisme. Privilégiez les agrumes, le kiwi, les choux et les épinards pour combler vos apports en vitamine C, indispensable au renforcement des vaisseaux sanguins. Il est également recommandé de consommer des aliments riches en vitamine E, en caroténoïdes et en sélénium pour conserver la souplesse des artères et réduire les risques d’accidents vasculaires.

Les acides gras essentiels tels que les oméga-3 sont également nécessaires à la préservation du muscle cardiaque. Ils permettent en effet de réduire considérablement le risque de rythmes cardiaques anormaux et diminuent la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins. Les aliments contenant des oméga-3 comprennent les poissons gras, l’huile de foie de morue, les œufs, ainsi que les huiles végétales. Par contre, bannissez les aliments transformés et trop riches en sel. En effet, le sel augmente la pression artérielle et favorise les accidents cardio-vasculaires. Évitez également les aliments riches en sucres raffinés qui augmentent les risques d’obésité, de diabète et autres maladies métaboliques.

Faire régulièrement des exercices physiques

Outre une mauvaise alimentation, un mode de vie sédentaire contribue aussi à la manifestation des maladies cardio-vasculaires. À l’instar des autres muscles du corps, le cœur a besoin d’être stimulé pour préserver son bon fonctionnement. La pratique régulière d’un sport s’avère essentielle afin de prendre soin de son cœur au quotidien. La marche environ 30 minutes par jour peut suffire pour activer l’oxygénation des muscles et améliorer la circulation sanguine. Vous pouvez également opter pour la natation, la course à pied ou le vélo pour maintenir votre cœur en bonne santé. La pratique d’une activité physique régulière vous permettra de garder votre poids de forme et prévenir les risques de surpoids, connu pour favoriser les infarctus et autres accidents cardio-vasculaires.

Bien dormir pour préserver la santé du cœur

Le sommeil joue un rôle fondamental dans le bon fonctionnement de l’organisme. Par conséquent, un manque de sommeil peut avoir un impact nocif sur la santé, en particulier celle du cœur. En effet, l’insomnie accroît le risque d’hypertension, d’augmentation des triglycérides, de surpoids et de diabète. Le manque de sommeil favorise également l’apparition du stress, l’un des principaux facteurs responsables des infarctus. Pour limiter les risques de maladies cardio-vasculaires causées par l’insomnie et le stress, vous devez retrouver un cycle de sommeil réparateur. Vous devez prendre les bonnes habitudes en vous couchant et vous levant à des heures régulières. Aussi, il est fortement recommandé d’éviter la consommation d’excitants comme le café, l’alcool et le tabac après 16 heures.

INTERVIEW D’ALAIN FURBER, CARDIOLOGUE AU CHU D’ANGERS ET PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CARDIOLOGIE

Hypertension, tabac, cholestérol… Certaines pathologies ou modes de vie augmentent les risques de maladies cardiovasculaires. Pour développer la prévention et diminuer le nombre de victimes de maladies cardiaques (400 décès par jour), la Fédération Française de Cardiologie agit au quotidien. Entretien avec Alain Furber, Cardiologue au CHU d’Angers et Président de la FFC.

Quelles sont les missions de la Fédération Française de Cardiologie?

Notre action s’articule autour de 4 missions prioritaires :

1/ Informer le grand public et aussi les professionnels de santé, pour améliorer la prévention des maladies cardio-vasculaires : diffusion de brochures, actions de prévention, comme les Parcours du Cœur, campagnes de communication nationales, comme le spot ‘Cœur de Femme’. Cette année, nous aborderons plus spécifiquement les thèmes du tabac et de la mort subite. Nous communiquons ainsi largement via notre site internet https://www.fedecardio.org/

2/ Accompagner la réadaptation des malades cardiaques au sein de nos clubs (plus de 18 000 personnes accueillies en 2019).

3/ Financer la recherche, subventionner des projets innovants (environ 3 millions d’euros chaque année). Nous soutenons la recherche clinique et fondamentale par des appels à projets, chaque année ce sont 50 projets retenus !

4/ Initier aux Gestes Qui Sauvent, sensibiliser la population à la nécessité de se former aux pratiques citoyennes : ‘alerter, masser, défibriller’.

Vous êtes aussi présent sur le terrain ?

Pour aider les patients cardiaques à se réadapter, nous proposons dans nos 269 Clubs Cœur et Santé un accompagnement personnalisé suivi par des cardiologues référents, nous sommes ainsi présents dans 27 régions en France. Après un problème cardiaque, les patients sont souvent stressés et ont parfois du mal à reprendre une activité physique ; il est essentiel qu’une personne même la plus sévèrement touchée puisse reprendre une activité appropriée. Nous leur offrons des programmes d’activité physique adaptés, tout en les informant régulièrement sur leur pathologie, mais aussi en les sensibilisant à la prévention; l’idée étant de favoriser un retour à la vie normale dans les meilleures conditions.

Parallèlement, nous dispensons des initiations aux Gestes Qui Sauvent – alerter, masser défibriller – destinées au grand public et aux scolaires pour apprendre à pratiquer le massage cardiaque et à utiliser un défibrillateur. Objectif, avoir vu ou pratiqué au moins une fois, pour éviter au maximum le stress lors de la première utilisation d’un défibrillateur en situation d’urgence. Rappelons qu’en cas d’arrêt cardiaque, si les bons gestes sont pratiqués, 30 % des patients seront sauvés.

Quels conseils donner pour vivre plus longtemps ?

La maîtrise de notre hygiène de vie et le dépistage des facteurs de risques de maladies cardio-vasculaires sont les points clés pour vivre longtemps… Les principaux facteurs de risque modifiables sont l’hypertension, le diabète, l’augmentation du taux de cholestérol, et le tabac. De nouveaux facteurs de risque comme l’obésité, le stress et l’absence d’activité physique sont de plus en plus souvent retrouvés et doivent être pris en charge. C’est votre Médecin traitant qui organisera si besoin ce dépistage.

Prendre en charge ces facteurs de risque et adopter une bonne hygiène de vie permet de diminuer de 80% les risques de complications cardio-vasculaires comme les AVC ou les infarctus. Sur notre site internet, www.fedecardio.org, nous proposons un outil permettant de vous aider à dépister vos facteurs de risque à partir de paramètres simples comme votre âge, votre sexe, votre taux de cholestérol, ….

Il est également conseillé de suivre et de calculer son Indice de Masse Corporelle (= poids sur taille au carré), celui-ci ne devant pas dépasser 25, comme mesurer son périmètre abdominal (102 cm max pour les hommes et 86 cm pour les femmes).

Enfin, pour déceler d’éventuelles pathologies cardiaques, il est recommandé de faire un électrocardiogramme (ECG) en cas de symptômes, douleur thoracique à l’effort, essoufflement, malaise ou palpitations, et de manière systématique dès l’âge de 35-40 ans, en cas de reprise de l’activité physique. Si l’examen révèle des anomalies, il pourra ensuite être complété d’une consultation auprès d’un cardiologue et de la réalisation d’un test à l’effort.

Il faut aussi adopter une bonne hygiène de vie?

Il est très important comme nous l’avons rappelé de pratiquer une activité physique, à raison au moins de 30 minutes par jour, 5 jours par semaine. Cela permet de diminuer les risques de maladies cardiovasculaires mais aussi de réduire son stress, ce qui là aussi aura un impact bénéfique sur sa santé. 

Il faut aussi privilégier une alimentation équilibrée, au moins 5 fruits et légumes par jour, diminuer notre consommation de viande, augmenter celle de poissons (gras notamment, riches en oméga-3), d’huile d’olive, de légumes secs et de fruits à coques (amandes, noix …) et enfin si vous consommez de l’alcool, ne pas consommer plus de 10 verres standard par semaine et pas plus de 2 verres standard par jour, en ayant des jours dans la semaine sans consommation. La prévention est notre meilleure alliée!

Plus d’information par ici : https://www.fedecardio.org/

Pour toute la famille