/  A la Une   /  Nouvelle signalétique pour les carburants aux pompes des stations-service : place au B7, B10, E5

Nouvelle signalétique pour les carburants aux pompes des stations-service : place au B7, B10, E5

Depuis ce vendredi 12 octobre 2018, les automobilistes découvrent une nouvelle codification des noms de carburants disponibles dans toutes les stations-service d’Europe. La forme est simple à retenir : une figure géométrique entourant une lettre et un chiffre différents pour chaque catégorie de carburant.

Alors que les habitudes en France étaient jusque-là de lever le pulvérisateur indiquant dans sa poignée « Gazole » pour se servir en carburant diesel ou encore de prendre la poignée « SP95 / SP98 » pour se servir en carburant de type essence, repérer désormais les inscriptions des lettres « B » et « E ». Le « B » entouré par un carré signifie désormais que la pompe sert du diesel. Les chiffres du « B7 » et du « B10 » expriment la teneur, en pourcentage, de biocarburant. Le diesel synthétique est disponible sous le sigle « XTL ».

Les véhicules au réservoir à essence se verront remplis de « E » entouré d’un cercle. Les chiffres 5, 10 ou 85 accompagnant cette lettre « E » – E5, E10, E85 – informent sur le pourcentage de teneur en éthanol. Le « SP95 » et le « SP98 » deviennent le carburant nommé « E5 ». Le « SP95-E10 » devient l’ « E10 ». Le super-éthanol s’inscrit sous le code « E85 ».

Enfin, les carburant gazeux seront représentés par un losange. A identifier les mentions H2 pour l’hydrogène, CNG pour le gaz naturel, LPG pour le gaz de pétrole liquéfié, ou encore LNG pour le gaz naturel liquéfié.

Cette codification s’aligne à celle des 28 pays membres de l’Union européenne puisqu’elle fait suite à une directive datant de 2014 qui vise à développer une infrastructure commune pour carburants alternatifs.

Les prix, eux, subissent la routine en vigueur.

fr_FRFrench
fr_FRFrench