/  A la Une   /  Coronavirus Covid-19 : les enfants et ados confinés, le quotidien des familles réaménagé à compter du 16 mars 2020

Coronavirus Covid-19 : les enfants et ados confinés, le quotidien des familles réaménagé à compter du 16 mars 2020

Ce vendredi 13 mars 2020, le coronavirus Covid-19 qui a déjà frappé plus de 2876 personnes en France dont pas moins de 61 décès recensés, est passé au stade épidémiologique de niveau 3. La population entière est soumise à une hygiène de vie et des attitudes sociales nouvelles. Dans le but de freiner la propagation de l’épidémie. Et ce, pour une durée encore indéterminée. Ce jeudi soir, dans une allocution de circonstance à la télévision, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé entre autres, la fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées, et universités partout en France « dès ce lundi » 16 mars 2020 et « jusqu’à nouvel ordre. » Cette décision qui concerne 62 000 établissements scolaires soit plus de 12 millions d’élèves, et 74 universités soit environs 1,6 millions d’étudiants pourrait toutefois durer plusieurs semaines.

Les plus jeunes seraient considérés par les scientifiques comme des cibles les plus favorables à la transmission du virus. D’autant que chez la plupart des enfants porteurs du coronavirus Covid-19, les symptômes ne se manifestent pas, contrairement aux adultes (toux, difficultés respiratoires, fièvres, maux de ventre).

De son côté, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, rassure : « Notre but est évidemment qu’aucun élève ne reste sur le bord du chemin dans une période exceptionnelle comme celle-ci. » Des dispositifs officiels comme la plate-forme « Ma classe à la maison », proposée par le CNED développe d’ores-et-déjà des contenus pédagogiques aux élèves de la maternelle au lycée.

Même si des mesures d’aménagements de travail sont proposées aux salariés et aux chefs d’entreprise permettant aux parents de pouvoir garder leurs enfants – entre autres le droit au télétravail selon l’Article L. 1222-9 du code du travail, l’arrêt de travail sans jour de carence en application du décret numéro 2020-73 datant du 31 janvier 2020, ou le droit exceptionnel au chômage partiel rémunéré sans jour de carence – le président de la République fait appel à l’effort de chaque citoyen, chaque famille de se laver et se désinfecter les mains plusieurs fois par jour, tousser ou éternuer dans son coude, saluer sans se serrer la main, stopper les embrassades, se tenir à une distance d’au moins un mètre entre les personnes, utiliser des mouchoirs à usage unique, porter un masque en cas de maladie. Des gestes d’hygiène qui… « sauvent des vies. »

Crédit photo : Adobe Stock

Pour toute la famille