L’hygiène de bébé est un acte du quotidien, ayant un réel impact environnemental. Les produits réutilisables et biologiques offrent de nombreux avantages, notamment pour la peau de bébé. Focus sur les produits naturels favorisant le bien-être du nouveau-né.

Intérêt des couches lavables par rapport aux couches jetables

Très pratiques à utiliser, les couches jetables ont, depuis des années, facilité la vie des mamans. Renfermant cependant des produits chimiques, comme du polyacrylate de sodium, à l’origine de graves allergies, elles sont considérées comme potentiellement toxiques. Le regain d’intérêt des mamans pour les couches lavables s’est ainsi accru, l’utilisation de celles-ci s’avérant plus écologique.

Elles sont en effet réalisées avec des composants naturels et modernes. De plus, elles sont dotées de barrières anti-fuites et arborent la même forme anatomique que les couches jetables. Les couches lavables préservent parfaitement la santé des enfants. Elles laissent en effet la peau de bébé respirer grâce à leurs composants naturels, tels que le bambou, le coton biologique ou le chanvre. Ces derniers préviennent les risques d’allergie.

Concernant le fonctionnement des couches lavables, cela dépend du modèle. Pour les modèles classiques, elles enveloppent parfaitement les fesses de bébé, tout en absorbant l’humidité. Elles requièrent toutefois l’usage d’une culotte de protection. Pour la couche conçue dans une matière textile, elle peut être en coton bio, en matière synthétique pour un séchage rapide ou en chanvre, pour une bonne capacité d’absorption.

Une couche lavable est moderne, pratique et naturelle. Bien que sa forme soit identique à une couche jetable, celle-ci se divise en deux parties, qui sont la partie absorbante et la couche-culotte. Celle-ci se ferme avec l’aide d’un système velcro ou par le biais de boutons pression.

Les produits cosmétiques biologiques adaptés à bébé

Il existe divers produits cosmétiques naturels, proposés sur le marché, adaptés pour une bonne hygiène du nourrisson au quotidien. Ils sont fabriqués à partir de matières premières naturelles, ne contenant aucun actif chimique. Les sucettes écologiques, conçues avec du caoutchouc naturel, ou les bouteilles en verre, sans bisphénol A, constituent des produits biologiques parfaitement adaptés à bébé. A cela s’ajoutent le liniment conçu à base d’eau de chaux et les crèmes de change bios.

Les lingettes nettoyantes sont essentiellement destinées à nettoyer les fesses et le visage de bébé. Elles sont ainsi hypoallergéniques, sont agréablement parfumées et assez épaisses. L’huile de massage pour bébé, souvent à base d’huile d’amande douce, protègent son épiderme encore fragile et dépourvue de lipides.

Concernant les doudous et autres tissus destinés aux bébés, ils sont écologiques grâce à leur fabrication en tissus réutilisables. Il s’agit notamment des gants de change et des carrés lavables. L’eau nettoyante est également préconisée pour la toilette de bébé. Il s’agit d’un soin biologique, ne nécessitant aucun rinçage. Elle est utilisée pour nettoyer les mains et le visage du nourrisson. Elle est aussi adaptée au change pour finaliser le lavage des fesses de bébé avant la pose d’une couche neuve. Pour faciliter l’hygiène oculaire et nasale du nouveau-né, mieux vaut utiliser du sérum physiologique, nécessaire pour humidifier les muqueuses.

Les gels nettoyants et moussants, spécifiques aux bébés, possèdent une base lavante douce. Celle-ci est spécialement étudiée pour l’hygiène cutanée de bébé, sans assécher sa peau. Le stick hydratant protecteur est à base de beurre de karité, pour protéger les parties sensibles du nourrisson. Riche en actifs naturels, ce soin, au bienfait apaisant, nourrit en profondeur la peau. Présenté sous forme de stick, son application s’effectue proprement et n’importe où. Quant aux shampooings pour bébés, à base lavante, ils respectent le cuir chevelu du bébé.

Les raisons de privilégier les produits réutilisables et bios

Les déchets produits par les bébés dès leur naissance sont considérables, à raison de 280kg de déchets pour les langes jetables, et cela, par bébé et chaque année. C’est en faisant usage des langes lavables ou réutilisables qu’il est possible de réduire la production de ces déchets. Un lange jetable, utilisé pendant quelques heures, met entre 200 et 500 ans pour se décomposer. En revanche, un lange réutilisable, qui sera utilisé au maximum 200 fois, se décompose au bout de 6 mois. De plus, lorsqu’il est usé, il peut être encore utilisé comme chiffon.

Les langes lavables réutilisables et modernes sont préformés et dotés de velcro ou de pressions. Cela les rend plus pratiques à utiliser, surtout lorsqu’il s’agit de les mettre et de les ôter. Aujourd’hui, ils se déclinent dans divers modèles, tailles, couleurs et matières naturelles. Et grâce à la superposition de plusieurs couches, les fuites sont quasi-inexistantes.

Par ailleurs, ils sont meilleurs pour la santé des tout-petits. En effet, les langes lavables et réutilisables sont conçus en coton bio, en bambou ou en chanvre. Ces matières naturelles permettent à la peau de bébé de mieux respirer. De plus, les bébés portant des langes réutilisables ont davantage de chance d’être rapidement propres.

Le change de bébé avec un lange lavable s’effectue normalement. Il suffit de jeter les selles de bébé dans les toilettes grâce au feuillet de protection situé à l’intérieur du lange. Le lange sale est à laisser dans un seau fermé, qui sera parfumé aux huiles essentielles afin d’éviter la propagation des odeurs. Facile à entretenir, il se lave à la machine avant d’être séché au sèche-linge ou à l’air libre.