Dans une interview donnée, hier, pour l’émission quotidienne de France 5, Les Maternelles, la nouvelle secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a déclaré sa première mesure : la création d’un « congé maternité unique » qui donnerait plus d’avantages aux femmes qui exercent un métier précaire ou une profession libérale durant leur période de maternité.

Cette mesure est en cours d’élaboration. « L’idée est qu’elle soit mise en place avant l’été », a précisé la Secrétaire d’Etat. Les grands axes sont cependant déjà définis : un portail numérique de déclaration et d’informations, l’ajustement de la durée du congé à celui des personnes en statut salarié, l’augmentation de la rémunération pour les professions libérales. Les futures mamans au statut d’indépendantes pourraient voir leur nombre de jours de congé passer de 44 jusqu’à 74 jours, à 56 jusqu’à 112 jours. Selon Marlène Schiappa, « l’idée est de protéger les femmes avant de protéger les statuts quel que soit leur activité professionnelle », ajoutant qu’elle envisage des allocations « alignées sur le régime le plus avantageux » en ce qui concerne les jeunes mamans qui exercent plusieurs activités professionnelles en même temps.

Pour être adoptée, cette mesure doit attendre que le gouvernement obtienne la majorité parlementaire aux élections législatives dont les résultats seront connus, le 18 juin 2017.