« Terre d’avenir : le Futur se prépare… » titre fièrement la ville de Sevran (Seine-Saint-Denis) sur son site officiel. Imaginez un lac de 9 hectares façonné, niché au nord-est d’une ville d’environs sept kilomètres carrés, une vague de surf, une piscine à vagues dotée de la technologie Wavegarden, un téléski nautique, une plage publique, un hôtel sur pilotis, un élevage de truites en aquaponie. Ceci entouré de plus de 750 logements construits à base de terre crue et de bois d’essence. En tout 35 hectares.

Cette base nautique décrite comme unique en France, est à construire. Elle devrait s’ouvrir au grand public et aux sportifs de haut niveau à partir de 2023. Ses équipements ont été pensés pour promouvoir le surf par les architectes du projet « Terres Eaux » qui a remporté le concours audacieux d’urbanisme « Inventons la métropole du grand Paris », en octobre 2017, en réponse au projet urbain et paysager de Sevran Terre d’avenir.

Dans un témoignage paru sur le site Leparisien.fr, le 13 décembre 2017, Patrice Martin, président de la Fédération Française de Ski nautique et de Wakeboard (FFSNW), douze fois champion du monde, explique son engouement porté à la création d’une vague de surf à Sevran : « Au-delà d’une pratique commerciale, il faut intéresser les jeunes. Avec la Fédération française de surf nous voulons créer un nouveau type de pratique, de la glisse urbaine aquatique en cœur de ville. »

De son côté, la Fédération française de surf soutient aussi le projet. Son président, Jean-Luc Arrassus, a déclaré : « les vagues artificielles sont un levier très important. Et puis, mettre une installation capable de générer des vagues dans une zone où il y a des milliers de gamins qui ont moins de 15 ans et qui j’espère auront envie d’aller à l’océan, là aussi ça me semble très intéressant. »

Le complexe sera desservi par les gares de Sevran-Livry et Sevran-Beaudottes qui abriteront les stations de la future ligne 16 du projet Grand Paris Express en 2023, abritant déjà les stations existantes du RER B.

Les architectes-urbanistes du projet « Terres Eaux » – François Leclercq, Isabelle Menu et Yannick Troubat – attendent l’engagement de certains investisseurs déjà sollicités pour démarrer les travaux.

Plus d’infos sur le projet « Terre d’avenir » de la ville de Sevran : http://fr.calameo.com/read/0035278029e90e0c1f30a