Par amour ou par besoin, apprendre une nouvelle langue exige toujours du temps et de la persévérance. Cependant, les avantages qui peuvent en découler sont nombreux et doivent être pris en considération, car être bilingue, voire multilingue, ouvre des horizons personnels et professionnels intéressants.

 Les avantages d’apprendre une langue étrangère

 Quels que soient les critères de classement, l’anglais, l’espagnol, le français et le chinois tiennent une place prépondérante dans le monde, suivant les continents et sont véritablement incontournables. Maîtriser l’une de ces langues est un atout majeur qui ouvre des perspectives professionnelles considérables autant que personnelles. Cela ouvre la porte à d’autres cultures, permet de comprendre les gens et de communiquer autrement. C’est le cas de l’anglais qui s’impose de plus en plus comme une langue universelle. En effet, indiquer que l’on parle anglais dans son curriculum vitae est un atout majeur lorsque l’on postule pour un emploi. La pratique d’une seconde langue peut être la clé d’un meilleur salaire et d’une ouverture sur le monde, car l’anglais se parle dans tous les pays. Langue la plus utilisée sur internet, l’anglais donne l’accès à la majeure partie des informations présentes sur la toile. C’est aussi la langue de la science, de la technologie et du commerce. Dans les entreprises francophones internationales, la plupart exigent de savoir parler cette langue. Si certains estiment que l’anglais n’est pas encore nécessaire aujourd’hui, ce n’est qu’une question de temps avant que cela ne devienne une exigence. Quoi qu’il en soit, apprendre une nouvelle langue a ses avantages. Plusieurs études ont démontré qu’apprendre une langue étrangère est bénéfique pour le cerveau et la santé.

En effet, selon des recherches scientifiques, les personnes bilingues depuis leur enfance ont une plus grande flexibilité cognitive que d’autres. Elles s’acquittent plus facilement de tâches nécessitant plus d’énergie à une personne qui ne parle qu’une seule langue. Être bilingue procure à l’esprit plus de vivacité en vieillissant, entretient le niveau d’intelligence général et augmente la capacité de lecture. Selon des études récentes, les personnes bilingues ont une capacité particulière à enregistrer les mots plus rapidement, elles sont moins sujettes à la maladie d’Alzheimer. Si l’on se réfère à la conférence présentée par l’Association américaine pour le progrès scientifique en 2011, l’Alzheimer apparaîtrait chez les bilingues quatre à cinq ans plus tard en moyenne. Chez les enfants, parler une langue étrangère améliore considérablement la capacité analytique et créative à l’école. Leur cerveau est plus prompt au changement et les enfants ont une grande facilité à changer de tâche. Enfin, apprendre une nouvelle langue et pouvoir la parler améliorerait la prise de décision. Des chercheurs de l’Université de Chicago ont constaté que le fait de réfléchir dans une autre langue pousse les gens à être plus rationnels en prenant des décisions moins dépendantes des émotions.

Les séjours linguistiques

Il est indéniable que l’avantage d’apprendre une nouvelle langue se vérifie dans de nombreux domaines. Si la technologie améliore considérablement notre capacité à apprendre sans nous contraindre à passer par les bancs de l’école, il n’y a rien de mieux que les séjours linguistiques pour s’instruire facilement sur les subtilités des langues étrangères. De nos jours, le séjour linguistique attire de plus en plus d’adeptes. Il offre l’occasion d’une meilleure maîtrise de la langue et permet de s’adapter à un marché du travail de plus en plus exigeant. Un séjour linguistique est avant tout un parfait mélange d’études et de découvertes. Cela développe plus facilement les capacités linguistiques tout en plongeant la personne dans un bain de culture. Proposé généralement aux jeunes en été, ce type de séjour est une solution idéale pour progresser dans une langue, car lorsque l’on découvre une nouvelle culture, la compréhension de la langue s’améliore également rapidement. C’est une occasion pour l’apprenti de se confronter à des situations concrètes telles que les réalités culturelles du pays de séjour. L’apprentissage n’est pas limité comme dans l’enseignement public.

En effet, le succès des séjours linguistiques ne réside pas uniquement dans l’apprentissage de la langue. L’aspect culturel est tout aussi important, car l’immersion amène à vivre quotidiennement la vie d’un habitant du pays d’accueil. Ce qui encourage la pratique orale dans des contextes réels et habitue l’étudiant à la compréhension, à la prononciation et à l’accent. Les séjours réunissent donc les conditions propices à l’apprentissage et amènent à faire des progrès rapides. Le fait de se faire héberger dans une famille d’accueil est un plus dans la mesure où l’on est immergé dans le quotidien des habitants du matin au soir. De telles situations facilitent la compréhension de la langue. L’apprentissage est alors plus motivant que de simples cours magistraux dans les classes, en privilégiant particulièrement l’oral. De nombreuses institutions proposent des séjours linguistiques pour les jeunes vers des destinations prestigieuses telles que Londres, New York, Dublin ou Malte. Les séjours sont alors des opportunités exceptionnelles de profiter d’un bain linguistique tout en prenant part à des activités culturelles et sportives. Des excursions, des visites organisées et des soirées encadrées accompagnent souvent ces séjours. Il existe également des séjours linguistiques pour les adultes et les étudiants qui permettent de développer les compétences acquises en compréhension et en expression. Certains sont accompagnés d’une formation linguistique intensive et d’autres sont sanctionnés d’un certificat officiel.

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter l’article, posté sur le blog Go&Live :  Pourquoi faut-il parler plusieurs langues? 

 

160x960_family-mag_NACEL

Laisser un commentaire

seize + quatre =