La sécurité routière pour le bébé est une question qui doit être sérieusement prise en compte en voiture. Avant tout voyage, même sur de courtes distances, certaines mesures de sécurité doivent être absolument respectées. De manière générale, les bébés doivent être installés dans un dispositif de retenue adapté à leur poids et à leur taille et doivent obligatoirement être attachés.

Les règles d’or pour garantir la sécurité routière du bébé

Les bébés, ainsi que tout enfant de moins de 10 ans, doivent impérativement voyager à l’arrière, de préférence à la place centrale qui est l’endroit le plus sûr en cas de collision latérale. Cependant, ce principe peut être dérogé dans les uniques cas où la voiture ne possède pas de banquette arrière ou de ceintures de sécurité ou encore si le dispositif bébé « dos à la route » est adapté au siège passager avant et que l’airbag est désactivé.

Obligatoire, systématique et non négociable, le port de la ceinture est une règle incontournable en voiture que ce soit pour un adulte, un enfant ou un bébé. Et ce, même sur les trajets les plus courts, car 40 % des accidents infantiles graves se produisent dans un rayon de moins de 3 km autour du domicile. Le non-respect de cette obligation est d’ailleurs sanctionné par une amende de 4e classe, soit 135 €. Par conséquent, il est primordial de toujours attacher les enfants et les bébés en voiture. Il est à noter que les risques pour un bébé ou un enfant non attaché de s’écraser sur le pare-brise ou d’être carrément éjecté de la voiture sont de 6 à 7 fois plus importants que pour un enfant attaché. Par ailleurs, une collision à 50 km/h équivaut à une chute depuis le 3e étage d’un immeuble.

Les enfants et les bébés doivent être installés dans un dispositif de retenue homologué, c’est-à-dire portant la marque ECE-R44, et qui convient à leur âge, à leur poids et à leur morphologie. Ces dispositifs doivent leur offrir un parfait maintien jusqu’à l’âge de 10 ans et jusqu’à ce qu’ils atteignent une taille seuil de 1.35 m.

Le dispositif de retenue se doit d’être installé correctement afin qu’il puisse assurer de façon optimale son rôle de protection. Pour cela, il est important de bien lire la notice d’emploi du dispositif et de suivre scrupuleusement les instructions de montage. En règle générale, la ceinture ou le harnais selon les modèles doit passer sur l’épaule du tout-petit sans être vrillé et doit être parfaitement ajusté. Le mieux est de ne pas l’attacher avec un manteau ou tout autre gros vêtement.

Outre l’aspect sécuritaire, le dispositif de retenue doit aussi offrir un confort acceptable au bébé ou à l’enfant. Cela évitera que le tout-petit essaie de se détacher en plein trajet.

Les différents dispositifs de retenue pour bébé et enfant

Selon l’âge, le poids et la taille de bébé ou de l’enfant, il existe plusieurs types de dispositif de retenue pour voiture.

Pour les nourrissons de moins de 9 kg, le lit-nacelle est le plus adapté. Favorable au bon développement de bébé, il permet un voyage confortable en position allongée dos à la route. À fixer transversalement sur la banquette arrière à l’aide de la ceinture de sécurité, il comporte une sangle pour maintenir bébé autour de la taille ainsi qu’un filet anti-éjection. Lorsque le bébé fait plus de 9 kg mais n’excède pas les 13 kg, il peut être transporté dans un lit-nacelle plus grand ou dans une coque qui lui permet d’adopter une position semi-allongée toujours dos à la route. L’installation de ce dispositif est identique au lit-nacelle pour nouveau-né.

À partir de 6 mois, âge où bébé est capable de se tenir assis, et ce jusqu’au 4 ans,les sièges baquets à harnais sont tout indiqués. Ils sont à fixer à la banquette arrière en trois ou cinq points, face à la route. Cependant, les sièges à réceptacle c’est-à-dire les sièges avec une tablette de protection peuvent aussi convenir. Ces derniers se fixent aux deux points d’ancrage de la ceinture médiane et s’installent aussi face à la route.

Au-delà des 4 ans ou d’un poids de plus de 15 kg, les enfants peuvent être retenus par la ceinture de sécurité. Toutefois pour un parfait ajustement, un rehausseur avec dossier doit être installé pour une protection optimale. Doté de protection latérale, le dossier garantit une bonne protection de la tête en cas de choc. De même, il protège aussi le bassin tout en offrant plus de confort, même si l’enfant dort. Ce dispositif sera utile jusqu’aux 10 ans du petit passager.

Il va sans dire qu’au fur et à mesure que bébé grandit, il faudra se doter des dispositifs de retenue nécessaires. Les professionnels recommandent d’alterner l’utilisation de la nacelle et de la coque pour les bébés et de choisir des sièges évolutifs en hauteur pour les enfants. Et à tout âge, les dispositifs de retenue homologués qui maintiennent les tout-petits aux épaules, dans l’entrejambe et aux hanches sont toujours à privilégier.