En Europe, les accidents de la route font dix victimes chaque semaine, impliquant les enfants. Une nouvelle règlementation, baptisée I-Size, sur les sièges auto est ainsi entrée en vigueur depuis le 9 juillet 2013 pour améliorer ce triste bilan. Focus sur l’intérêt pour bébé de regarder en arrière en voiture.

Les raisons de placer le tout petit dos à la route en voiture

Lorsqu’un enfant est capable de s’asseoir de manière stable, sans soutien, il est recommandé de le mettre dans un siège pour enfant, qui sera positionné «dos à la route». Ce siège auto enfant est parfaitement adapté à un enfant âgé entre 7 mois et 4 ans. En cas de collision ou d’accident, ce siège permet de limiter l’impact au niveau des zones fragiles du corps de l’enfant. Il s’agit plus précisément du cou et de la tête.

De ce fait, il est préconisé d’opter pour un siège adapté à la nouvelle règlementation I-Size afin de garantir la sécurité optimale du tout-petit. Pour rappel, c’est en 1984 que les tout premiers modèles de siège auto pour les petits furent vendus à travers l’Europe.

Le positionnement dos à la route est ainsi plus confortable et plus sécurisé pour les petits. En effet, par rapport au reste du corps, la tête d’un enfant est plus lourde et plus grande. Les muscles et les os du cou ne sont pas ainsi suffisamment développés ou actifs pour pouvoir retenir sa tête, qui est relativement lourde, en cas de choc.

De ce fait, en cas de collision frontale, alors que bébé est posé face à la route, une forte pression est exercée au niveau du cou et de la tête. La tête projetée vers l’avant peut ainsi lui causer des blessures graves. Dans le cas inverse, le siège auto dos à la route contribue à préserver le cou et la tête du tout-petit grâce à la répartition des forces sur l’ensemble du dos et au soutien permanent au niveau de la tête.

A depuis le mois de juillet 2013, la réglementation i-Size oblige les parents à poser leurs bébés dans les sièges auto jusqu’à leurs 15 mois au minimum. Les sièges sont à placer dos à la route. C’est seulement à partir de cet âge que les muscles et les os de leur cou sont davantage développés. Par ailleurs, il est préférable et conseillé de garder cette position jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de 4 ans.

Le mode de fixation appelé Isofix facilite l’installation du siège auto dans la voiture, sans qu’il y ait erreur de manipulation. Le siège-auto Isofix est en effet arrimé directement au niveau du châssis par le biais des ancrages métalliques. Ils sont obligatoires pour toutes les voitures neuves depuis 2011.

Les différentes manières d’installer le siège dos à la route

Pour garantir la sécurité optimale de bébé pendant les trajets, il existe diverses façons de poser un siège pour enfant tourné vers l’arrière. Au moment de l’achat du siège, il est nécessaire de l’essayer dans le véhicule. Le but est de s’assurer que la ceinture de sécurité est assez longue pour le fixer correctement.

Un siège « dos à la route » se place à l’arrière du véhicule de préférence. En cas d’installation du siège à l’avant, l’airbag passager devra être désactivé. Le déclenchement brutal de ce dernier pourrait blesser l’enfant. En cas d’utilisation d’une nacelle, celle-ci se fixe au niveau de la banquette arrière. Elle doit être placée de manière perpendiculaire à la route. Quant à la tête de bébé, elle sera positionnée vers le centre.

Isofix, devenu la norme ISO 13216 depuis 2003, est un système permettant d’éviter un éventuel risque de mauvais placement du siège. Deux solides anneaux en métal sont cachés au niveau de la banquette arrière, plus précisément entre l’assise et le dossier. Le siège Isofix est, quant à lui, muni de deux pinces rigides en métal. Ces dernières se clipsent dans les deux anneaux du véhicule grâce à une simple poussée.

Un siège dos à la route ou tourné vers l’arrière est maintenu par des dispositifs bien spécifiques. La ceinture de sécurité permet de le maintenir en place. À l’avant, le siège est à incliner contre le tableau de bord et non contre le pare-brise. Concernant les sièges enfants utilisés à l’arrière du véhicule, ils sont dotés en général de pieds de soutien, à poser sur le plancher de la voiture.

Les enfants devront voyager tournés vers l’arrière le plus longtemps possible pour garantir au maximum leur sécurité. Il faut, de ce fait respecter minutieusement le mode d’emploi pour installer l’enfant correctement dans le siège, et ensuite le siège dans le véhicule.

Pour bien attacher bébé dans son siège, il faut vérifier si ses sangles sont parfaitement serrées autour de l’enfant. Il faut également garder 1 cm de jeu maximum pour réduire les risques de blessures. Le serrage est à vérifier lors de chaque déplacement et doit être adapté à l’épaisseur du vêtement. Lorsque les sangles sont bien serrées, un petit « clic » assure que l’attache du siège est bien fermée.

Laisser un commentaire

5 × cinq =