Le rhume est une pathologie courante durant la saison hivernale. Alors que les adultes ne contractent qu’entre 2 et 3 rhumes, en moyenne, dans l’année, les enfants en connaissent de 4 à 5 épisodes. Qu’en est-il exactement du rhume touchant l’enfant de plus de 3 ans et les solutions pour y remédier.

Ce qu’il faut savoir sur le rhume chez le tout-petit âgé de plus de 3 ans

Le rhume et la grippe constituent des infections contagieuses touchant les voies respiratoires supérieures, dont la bouche, le nez, le larynx et le pharynx. Le rhume peut être causé par environ 200 virus, dont les plus courants sont les coronavirus et les rhinovirus.

Chez l’enfant, doté d’un système immunitaire en phase de formation, les virus non éliminés causent le rhume. Les rhumes surviennent plus couramment en hiver, lorsque plusieurs enfants se trouvent au même endroit et sont étroitement en contact.

Les premiers symptômes du rhume apparaissent de 2 à 3 jours après voir été infecté par l’un des virus. Ces signes se manifestent en général, par une congestion nasale et des éternuements. A cela s’ajoute la rhinorrhée ou le nez qui coule, s’accompagnant parfois de légers maux de tête ou d’une fièvre légère.

Dans le cas d’une surinfection bactérienne, un écoulement nasal clair peut changer, soit de couleur, soit d’aspect. L’enfant peut également présenter d’autres signes, tels qu’une toux rauque et sèche. Certains enfants peuvent enfin refuser de manger, souffrir de maux de tête ou se sentir fatigués, et cela plus que d’habitude.

Dans le cas où une toux rauque, des signes d’allergie ou une gêne respiratoire persistent ou en cas de persistance de signes sans amélioration excédent les 10 jours, il devient urgent d’emmener l’enfant chez le médecin. Habituellement, le rhume ne dure qu’une semaine, mais celui-ci peut se prolonger jusqu’à 2 semaines.

Les virus liés au rhume touchent la gorge, ainsi que le nez. Les tout-petits, se touchant fréquemment les yeux, la bouche et le nez, pour ensuite introduire des objets dans la bouche ou entrant en contact avec d’autres enfants durant les jeux, favorisent la propagation des microbes.

De ce fait, les enfants enrhumés transportent les virus à l’origine du rhume sur leurs mains, surtout lorsqu’ils se touchent le nez qui coule ou la bouche, au moment où ils toussent ou éternuent. Il y a également énormément de contacts entre les enfants et leurs parents ou leurs éducateurs. Ces derniers leur prennent la main, leur donnent à manger, changent leurs couches …

Les enfants âgés de moins de 4 ans sont particulièrement sensibles aux IVRS à cause d’un système immunitaire non entièrement formé. La fréquence des rhumes, pour cette tranche d’âge, est élevée. Les enfants âgés de 2 ans, fréquentant une garderie, peuvent contracter jusqu’à 10 rhumes tous les ans. Cependant, cette fréquence tend à diminuer avec le temps. Les enfants en âge d’aller à l’école ont un rhume 6 fois dans l’année environ.

Les diverses solutions pour soigner le rhume chez l’enfant

Les médecines douces, dont l’homéopathie, sont souvent préconisées pour lutter efficacement contre le rhume, surtout chez les tout-petits. Il est toutefois conseillé de consulter un spécialiste de l’homéopathie avant toute application de cette méthode. Celui-ci peut conseiller sur le dosage exact et les granules à utiliser selon les symptômes de l’enfant. En règle générale, les dilutions homéopathiques préconisées sont estimées entre 5CH  et 9CH pour traiter le rhume des enfants.

Par ailleurs, pour guérir, de manière naturelle un rhume d’enfant, il est crucial d’assainir l’environnement. Ainsi, pour empêcher le développement du virus dans la maison, il faut installer un humidificateur d’air, empêchant l’air dans la chambre de l’enfant d’être trop sec. Il faut aussi vérifier que le tout-petit se lave fréquemment les mains avec de l’eau tiède et du savon. Lorsqu’il se mouche, il doit aussi utiliser des mouchoirs jetables.

Lorsqu’un enfant est très enrhumé, il faut l’inciter à boire énormément d’eau, du jus de fruits ou de la tisane, dont l’échinacée. Cette tisane est conseillée si l’enfant est assez grand. Les granules d’homéopathie combattent également le rhume. Pour décongestionner la gorge et le nez, privilégiez les boissons chaudes, telles que le bouillon. L’écoulement nasal peut enfin être accéléré grâce à l’usage du sérum physiologique ou de l’eau stérilisée salée.

Les bienfaits des plantes sont enfin reconnus comme traitement efficace contre le rhume. A cet effet, les inhalations à base d’eucalyptus, de thym, de pin, de menthe ou de romarin sont réputées pour leur pouvoir décongestionnant.

Il existe également des solutions naturelles, particulièrement efficaces, permettant de soulager le rhume chez les petits de plus de 3 ans, dont du jus de fruit non sucré ou des produits laitiers surgelés. Le mélange de citron et de miel est particulièrement conseillé, mais aussi le miel de sarrasin. Deux cuillerées de ce miel peuvent soulager une toux nocturne et aider le tout-petit à passer une paisible nuit.

Le fait de préparer à l’enfant une tisane réconfortante et légère va aussi considérablement soigner la gorge douloureuse du tout-petit. Celle-ci se compose de citron pressé, riche en vitamine C, et d’une cuillerée de miel. Le tout sera mélangé à de l’eau chaude. Dans le cas où l’enfant a énormément de fièvre, il faut lui donner du paracétamol. Il faut enfin lui apprendre à se moucher correctement.