Qui dit été, dit soleil, plage et bien sûr, tenue légère. Si à l’approche de la période estivale beaucoup de femmes choisissent d’entamer des régimes draconiens pour perdre les kilos superflus, chez les mamans, il en est tout autrement. Patience, alimentation équilibrée et pratique d’exercices réguliers adaptés sont les seuls secrets d’une perte de poids saine et parfaitement maîtrisée.

Inutile de faire un régime !

Pour des raisons diverses, beaucoup de mamans souhaitent retrouver leur poids d’avant la grossesse assez rapidement. Cet empressement est d’autant plus important à l’approche de la période estivale, synonyme de beaux temps, mais également de journées à la plage, ce qui implique tout naturellement le port d’un maillot de bain. Chez les mamans, l’adoption de régimes stricts sur de courtes périodes est néanmoins à proscrire. Si à partir d’un poids normal, une maman a pris entre 11 et 16 kg, poids recommandé par le médecin pendant la grossesse, la perte de poids devrait se faire tout naturellement. Quelques mois suffiront pour que les bourrelets disparaissent d’eux-mêmes.

Entre réveil nocturne, stress dû au changement de rythme et allaitement, les kilos ne devraient pas tarder à partir. Si en revanche, un surpoids s’est déjà fait remarquer avant la période de la grossesse, maigrir peut prendre plus de temps. Autant donc, prendre des dispositions saines et adaptées pour perdre du poids le plus tôt possible, et non deux semaines seulement avant l’été. Le terme régime est dans ce cas inapproprié. Il s’agit surtout pour les mamans, d’équilibrage alimentaire.

L’alimentation

Adopter une alimentation équilibrée et variée est le meilleur moyen de perdre du poids avant l’été. Le corps des mamans ayant besoin de beaucoup de nutriments, il est important de privilégier les « super aliments », qui ont l’avantage de contenir un taux élevé d’acide gras oméga 3. Poissons d’eau froide tels que les sardines, le thon, le saumon et viande maigre comme du poulet sans peau sont donc à mettre au menu. Riches en calcium, le yaourt et le lait sont également considérés comme de super aliments. En plus d’être bons pour la santé, ces différents aliments procurent une sensation durable de satiété.

Si au cours de la journée, un besoin de collation se fait sentir, il est conseillé de manger soit quelques tranches de pomme, soit des bâtonnets de carotte ou pourquoi pas quelques biscuits de blé. En plus de désaltérer, l’eau permet d’augmenter la vitesse du métabolisme. Inutile néanmoins de s’obliger à boire 18 verres d’eau par jour. La couleur de l’urine reste le meilleur des guides. Si elle est plutôt foncée, c’est que la quantité bue durant la journée est insuffisante. Une urine à la teinte claire est le signe que la maman boit suffisamment. Par ailleurs, même si le café et le thé sont autorisés, il est néanmoins important de savoir les consommer et de ne pas en abuser.

Le mode de vie

L’alimentation est importante certes, mais elle ne constitue qu’une partie du plan destiné à la perte de poids des mamans. Pour brûler les calories et tonifier les muscles, il est en effet essentiel pour les mamans de pratiquer des exercices physiques régulièrement. En plus de tonifier le corps, ils contribuent à soulager efficacement les problèmes de dépression. Faire du sport oui, mais inutile néanmoins de se forcer à s’inscrire dans une salle de gym. Faire une marche rapide avec le bébé, tous les jours, pendant 30 minutes environ est amplement suffisant. En plus de favoriser la perte de poids, la marche permet de faire travailler les muscles et le système de pompage du cœur.

S’occuper d’un bébé toute la journée étant déjà un exercice physique en soi, se fatiguer en faisant du sport intensivement serait contre-productif. Pour maigrir, tout en évitant de ressentir des impressions de « grosse fatigue », il est important de savoir choisir le sport et de calculer le temps dédié à cette activité. Aujourd’hui, beaucoup de clubs de remise en forme en France proposent également des séances d’entraînement pour mamans et bébés, idéales pour se maintenir en forme, tout en restant au plus proche de son enfant. Pour les mamans, perdre du poids et éviter de trop se fatiguer implique de dormir suffisamment.

Une étude réalisée récemment a d’ailleurs permis de prouver que les mamans qui dorment 5 heures voire moins chaque nuit étaient plus enclines à garder leur poids supplémentaire de grossesse que celles dormant pendant 7 heures. Ce temps si précieux pour dormir, les mamans le trouveront pendant les heures de sieste des bébés. Lorsque les bébés dorment, les mamans dorment également. Il est conseillé de dormir dès que l’occasion se présente. Se coucher tôt est aussi une bonne alternative. Attention, quelles que soient les envies de perte de poids, toute forme de régime drastique est à bannir.

Il faudra impérativement manger de tout, mais en quantité raisonnable. L’apport calorique au quotidien ne doit par ailleurs jamais être inférieur à 1 800 calories. La bonne santé de maman comme de bébé en dépend.