L’hygiène bucco-dentaire commence dès le premier âge de l’enfant. Son état général, une fois adulte, et aussi la qualité de sa vie dépendront des soins bucco-dentaires appliqués depuis son enfance. Il est alors indispensable d’y veiller dès la naissance jusqu’à ce qu’il soit capable de prendre soin de sa personne. Gros plan sur l’hygiène bucco-dentaire de nos bambins.

L’hygiène bucco-dentaire avant même les premières dents

Beaucoup de parents ignorent que les premières dents se forment avant la naissance même de l’enfant. C’est pour cela qu’il est indispensable de prendre soin de la santé bucco-dentaire du nouveau-né dès les premiers jours. À cet âge-là, il suffit d’essuyer ses gencives en utilisant une compresse humide. Pour mouiller la compresse, il suffit d’utiliser de l’eau tiède ou du sérum physiologique. Les parents peuvent continuer ainsi jusqu’à son quatrième mois, c’est-à-dire, avant l’apparition des premières dents. Les premières dents apparaissent généralement aux alentours du cinquième ou du sixième mois.

Soulager la poussée dentaire avec le massage des gencives

La poussée dentaire est un événement pour le bébé. Outre les signes annonçant l’apparition des premières dents, c’est aussi un passage qui pourrait être douloureux pour lui. À partir de ce moment-là, et même si la poussée des premières dents passe inaperçue, il faut l’aider à faire ses dents avec le massage des gencives. L’ Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) en a même fait une recommandation disant que dès les premiers signes, il est conseillé de masser les gencives avec une brosse à dent spéciale en élastomère ou aux soies très souples. Ce sont des dispositifs bien adaptés aux tout-petits qui stimulent les gencives et qui soulagent efficacement les bébés. Les parents doivent savoir qu’ils ne peuvent pas faire grand-chose à part soulager ainsi l’enfant. C’est un phénomène naturel et aucune intervention médicale n’est nécessaire, sauf bien sûr en cas de véritables complications.

Les bons soins qui peuvent aider à soulager efficacement le malaise ou la douleur

Que ce soit avec une débarbouillette imbibée d’eau ou avec une brosse à dents spéciale, le massage doit être fait avec délicatesse. Si le bébé essaye de mâchouiller le dispositif utilisé, c’est normal et il faut le laisser faire tout en le surveillant. Il existe également ce que l’on appelle un « anneau de dentition » en caoutchouc. C’est un accessoire souvent texturé que le bébé peut mâchouiller. Il faut prendre quelques précautions toutefois et en choisir un qui soit incassable, qui ne s’effrite pas et qui soit assez grand pour ne pas être avalé. Il faut éviter les anneaux de dentition en PVC et ceux qui contiennent du liquide. L’anneau de dentition peut être réfrigéré, mais pas congelé, pour mieux atténuer la douleur de bébé. Enfin, il existe également le gel gingival pouvant être associé au massage des gencives. L’effet du gel permet d’atténuer également les douleurs des poussées dentaires de bébé. Le gel gingival est élaboré à partir d’une formule spécialement composée d’ingrédients naturels et adaptée au bébé. Apaisant, le gel aide d’une certaine manière à ramollir la muqueuse enflammée, à stimuler la bonne circulation du sang et facilite ainsi le passage des dents à travers les gencives.

 Les premières dents sont là, les caries aussi peuvent déjà se développer

Dès l’apparition de la première dent, en moyenne aux alentours de l’âge de six mois, il faut essuyer la surface de cette dent avec une compresse imbibée d’eau ou une brosse à dents adaptée une fois par jour, afin d’éliminer la plaque bactérienne et éviter ainsi l’apparition de caries. Quand les premières dents du bébé apparaissent, les différents soins bucco-dentaires continuent et s’intensifient même. Sans arrêter le brossage et le massage, il faut aussi penser à la première visite chez le dentiste. Il est recommandé, toujours par l’USFBD, que cette première visite ait lieu dans les six mois après l’apparition de la ou des premières dents. L’objectif de la consultation est principalement d’examiner la santé de l’intérieur de la bouche, le bon développement de la mâchoire et aussi des petites dents.

En attendant ce fameux premier rendez-vous avec le dentiste, une fois donc les premières dents apparues, il faut continuer à nettoyer la surface des dents, toujours avec une compresse de gaze imbibée ou avec une brosse à dents spéciale, adaptée aux bébés. Le nettoyage doit se faire une fois par jour. Ceci permet à la fois d’éliminer la plaque bactérienne et d’éviter l’apparition des caries. À ce propos, il faut savoir que les nourrissons peuvent être atteints par « la carie du biberon ». C’est une carie dentaire qui attaque souvent les incisives supérieures. Mal soignée, cette carie dentaire pourrait s’aggraver au point que la seule solution soit l’extraction des dents. Entre 1 et 2 ans, l’âge de l’apprentissage et de l’imitation, c’est le moment idéal pour vraiment commencer à apprendre à l’enfant l’hygiène dentaire. Le brossage des dents devient alors un moment de jeu, mais surtout il permet de maîtriser petit à petit les bons réflexes de l’hygiène bucco-dentaire.