La gastro-entérite fait chaque année l’objet de plus d’un million de consultations auprès des médecins généralistes. Bénigne et brève, cette infection du système digestif peut néanmoins se montrer particulièrement redoutable chez les nourrissons.

La gastro-entérite : les symptômes et causes

La gastro-entérite peut toucher aussi bien les adultes que les enfants. Dans la plupart des cas, elle dure entre 1 et 3 jours. Les sensations d’inconfort peuvent par ailleurs persister durant 7 jours. La gastro-entérite peut se manifester différemment à travers des crampes abdominales, une perte d’appétit, des nausées et vomissements, une légère fièvre, des maux de tête, une sensation de fatigue ainsi qu’une diarrhée aqueuse. Les symptômes sont plus ou moins intenses selon l’origine virale ou bactérienne de la gastro-entérite.

Très désagréable, la diarrhée se manifeste par une évacuation très fréquente de selles liquides ou pâteuses. Une importante diarrhée peut provoquer la déshydratation chez les adultes comme chez les enfants. Cette forme de complication de la gastro-entérite est facilement reconnaissable à la bouche et la peau sèches. La rétention d’urine provoque de violentes crampes musculaires. La déshydratation est responsable de la formation de creux au niveau des yeux et dans le pire des cas, un état de choc suivi d’un évanouissement. Si chez l’adulte, les « norovirus » sont les agents les plus souvent impliqués dans la transmission de la maladie, chez les enfants, ce sont les « rotavirus » qui en sont les principaux agents pathogènes.

La gastro-entérite peut par ailleurs être causée par des bactéries comme le Clostridium difficile, la Salmonelle, le Shigella ou le Campylobacter. Des parasites comme les amibes et le Giardia peuvent aussi être à l’origine de l’infection. Selon les cas, la gastro-entérite est transmise à l’homme via un contact avec des objets contaminés, une ingestion d’aliments ou de l’eau contenant un ou plusieurs agents pathogènes. Ces agents sont le plus souvent présents dans la viande de bœuf, les œufs, les fruits, les légumes à feuilles vertes et les champignons qui, dans l’ensemble, ont été consommés crus, ou semi-cuits. Le non-respect des règles d’hygiènes de base est donc la cause première de la gastro-entérite.

Adoptez une bonne hygiène pour prévenir simplement la gastro-entérite

Évitez la gastro-entérite en adoptant des mesures d’hygiène strictes au quotidien. Pour se protéger des intoxications alimentaires, il est par exemple recommandé de bien cuire la volaille, les œufs et la viande rouge. Les restes doivent par ailleurs être mis au réfrigérateur dans les 2 heures qui suivent leur cuisson à une température de 4 °C. À la préparation, il est conseillé d’utiliser des planches différentes pour découper la viande crue ou la volaille et les légumes frais. Les fruits, les légumes tout comme les ustensiles déjà utilisés sont à nettoyer minutieusement à l’eau courante.

Il faut par ailleurs privilégier la consommation de produits laitiers pasteurisés. La chaleur élimine efficacement les microbes. En voyage, notamment dans les pays à fort taux d’insalubrité, il est vivement recommandé de boire uniquement de la boisson en bouteille. Les cafés et thés sont à préparer avec de l’eau préalablement bouillie. Chez les enfants, la gastro-entérite causée par le rotavirus est considérée comme inévitable. Plus de 95 % des enfants âgés de 5 ans en sont infectés au moins une fois. Depuis 2006 cependant, il est possible de protéger les bébés de plus de 6 semaines de la gastro-entérite à rotavirus, en leur administrant un vaccin.

Le vaccin contre la gastro-entérite chez les nourrissons est à administrer en deux ou trois doses par voie orale. Un intervalle d’un mois environ doit néanmoins être respecté entre les doses. Pour éviter la transmission de la maladie, il faut se laver soigneusement les mains après être allé aux toilettes, avant de préparer les repas et avant de manger. Il est aussi recommandé de bien laver les vêtements souillés par des vomissements ou une diarrhée causée par la gastro-entérite. Il faudra en outre bien mettre à part la serviette de bain, les ustensiles et la brosse à dents utilisées par le sujet infecté. Enfin évitez autant que possible, tout contact direct avec un individu touché par la gastro-entérite.