Activité santé et bien-être, le sport permet de lutter contre les effets du vieillissement du corps et de la tête ! Une vraie cure de jouvence pour maintenir sa forme, à consommer avec quelques précautions.

Pratiquer une activité sportive : l’assurance d’un « esprit sain dans un corps sain » !

Avec l’âge, le vieillissement naturel va faire son oeuvre et causer quelques tracas : raideurs, douleurs, votre corps vous fait comprendre qu’il vieillit et qu’il a besoin d’être entretenu ! Mal entretenu, il a perdu en masse musculaire, il est donc moins fort et endurant. Mais pas de panique, votre corps a encore de belles années de forme devant lui.

Pour cela, il vous suffit de vous mettre à la pratique d’une activité sportive, une solution efficace pour retarder les effets du temps. La pratique d’un sport lorsqu’on a plus de 50 ans est un moyen efficace de mieux vivre et de rester autonome plus longtemps. Ses bienfaits sont nombreux : l’effort va contribuer à préserver le tonus de la masse musculaire et la souplesse des articulations. On réapprend à maîtriser son corps, son équilibre, sa coordination. Mais on travaille aussi pour sa santé future : la pratique d’un sport de manière régulière va contribuer à limiter les risques de maladies plus graves : l’ostéoporose (directement liée à la déformation des os induite par un manque d’activité physique), les cancers, les troubles cardio-vasculaires, le diabète, l’obésité, la dépression…

Mais penser à sa santé, ce n’est pas tout ! Encore faut-il s’amuser et se faire plaisir. Pour cela, plutôt que de pratiquer seul(e), on se retrouve entre ami(e)s, on participe à des manifestations pour les seniors, on rejoint un club… Bref, on s’oxygène en vivant un moment convivial, à un tel point que vous approcherez peut-être le bonheur : c’est le corps qui libère des endorphines, les fameuses « hormones du bonheur », suite à l’effort.

Choisir un sport adapté à votre forme et à vos envies

La pratique ou la reprise d’un sport peut vous effrayer et c’est tout à fait normal. Rassurez-vous : on ne vous demande pas de devenir le détenteur d’un nouveau record Olympique.

Au contraire, la reprise devra se faire en douceur, dans un sport qui vous plaît (et qui prend en compte vos éventuels soucis de santé). Natation, aquagym, gymnastique d’entretien, vélo, marche rapide, golf, tennis, fitness… de nombreuses activités sont accessibles aux seniors.

Maintenant que vous êtes fin prêt, quelques précautions s’imposent pour bien pratiquer, sans en faire trop. Même si vous vous sentez encore comme celui/celle que vous étiez il y a 20 ans, votre corps n’a pas échappé aux effets du temps ! Il va donc falloir vous ménager en reprenant du sport de manière progressive. De la même manière, si vous étiez grand sportif, ne vous fixez pas les mêmes objectifs qu’il y a 20 ans : le coeur y est mais le corps risquerait de ne pas suivre. Rien ne vous empêchera cependant de vous investir de nouveau dans un sport avec motivation !

Pour ne risquer aucune complication, faites un bilan avec votre médecin et pourquoi pas une visite chez le rhumatologue : ils seront à même de vous avertir du moindre risque et de vous conseiller sur les sports les plus adaptés.

Pendant l’effort, restez à l’écoute de votre corps et ne le sur-estimez pas. Si vous ressentez une douleur anormale, une trop grande fatigue, faites une pause et consultez un médecin si les symptômes persistent. Apprenez à vous ménager : aussi bénéfique que soit le sport, une pratique trop importante pourrait faire plus de mal que de bien en entraînant des douleurs, des fractures ou même de l’arthrose ! Ces risques peuvent être limités en étant raisonnable et en continuant à s’accorder des jours de relaxation.