Le biberon n’est pas qu’un simple récipient qui sert à nourrir et hydrater l’enfant. Il s’agit aussi d’un objet qui permet au bébé de profiter d’un moment privilégié avec sa maman. Devenu indispensable, le biberon est minutieusement conçu pour répondre à de nombreux critères, entre autres solidité, contenance, capacité à maintenir la chaleur… Aujourd’hui, il se décline en plusieurs modèles. Alors, comment le choisir ?

La différence entre un biberon en verre et en plastique

Bien que tous les biberons soient aujourd’hui conçus sans bisphénol A, il existe toutefois une grande différence entre ceux qui sont construits en verre et ceux en plastique.

  • le biberon en verre :

Le premier atout de ce type de biberon, c’est qu’il est naturel. Ce modèle réalisé comme tout verre à base de sable est garanti sans produits toxiques. Il est plus résistant et supporte parfaitement la chaleur. Qui plus est, le verre ne se détériore pas avec le temps. Il ne retient pas non plus les odeurs et les couleurs des aliments. En gros, les biberons en verre sont sains. Petit hic, c’est qu’ils sont assez lourds et peuvent se casser.

  • le biberon en plastique :

Contrairement au modèle précédent, le biberon en plastique est incassable. Vous n’aurez donc rien à craindre si bébé fait tomber accidentellement son biberon. Autre atout : il est léger et très maniable. Cependant, il se ternit rapidement.

Pour quelle contenance opter ?

Plusieurs tailles de biberons sont désormais disponibles sur le marché. Le choix de la contenance dépend avant tout de l’âge de l’enfant.

Pour un nouveau-né, optez pour un biberon de 140 ml. Les petits modèles de 30 à 50 ml sont plus adaptés pour la prise des médicaments. Les biberons de 90 à 150 ml, par contre, sont très utiles pour les jus de fruits. Lorsque le bébé a trois mois, privilégiez les modèles de 240 ml. Les biberons de grande contenance, 330 à 350 ml, sont parfaits pour les enfants de plus de 9 mois. Ils sont aussi indispensables pour la diversification alimentaire.

Choisir la forme du biberon

Il existe également plusieurs formes de biberon, entre autres triangulaire, cylindrique et ergonomique. Pour savoir pour laquelle opter, il faut prendre en compte ces trois critères : la facilité du lavage et de la prise en main, puis son éventuelle particularité.

  • le biberon cylindrique :

C’est le modèle le plus classique. Grâce à sa forme cylindrique, il est très simple à nettoyer. On peut aisément le laver au goupillon. Il offre en plus une bonne prise en main.

  • le biberon triangulaire :

De forme triangulaire, le biberon a un énorme avantage. Il ne roule pas une fois tombé et reste parfaitement stable. En outre, il offre une bonne prise en main et il est facile à laver.

  • le biberon coudé :

Ce type de biberon est doté d’une inclinaison à 30 °. Ce qui permet à la tétine d’être toujours remplie. Ainsi, l’enfant aura moins de risques d’avaler de l’air, principale cause des vomissements et des coliques du bébé. Le petit inconvénient du biberon coudé, c’est qu’il n’est pas simple à laver.

  • le biberon ergonomique :

C’est sans doute le modèle le plus facile à tenir. Sa forme, souvent atypique, permet au petit de le manipuler sans le moindre effort. Certains de ces modèles possèdent des poignées, d’autres non, mais tous ont été attentivement fabriqués pour garantir une meilleure prise en main. Votre bébé dégustera ainsi son biberon comme un grand. Toutefois, son nettoyage est assez complexe.

Les tétines

Les tétines sont importantes, autant sinon plus que les biberons. Certaines d’entre elles ne conviennent pas à tous les biberons. Il faudra donc s’assurer que tous deux soient compatibles. Il faudra aussi savoir bien choisir entre les différentes tétines.

  1. matière de fabrication : caoutchouc ou silicone

Les tétines faites en caoutchouc sont plus adaptées aux petits qui ont du mal à téter. Elles sont généralement plus souples et plus molles à l’utilisation. Celles en silicone, par contre, sont transparentes et inodores. Elles deviennent plus dures au fur et à mesure des stérilisations. Elles sont idéales pour les bébés gloutons, parce qu’elles sont plutôt difficiles à téter.

  1. les types de tétines:

Il y a deux types de tétines sur le marché.

  • les tétines à bout rond :

La tétine et sa collerette sont rondes. Ce modèle convient mieux à un bébé qui vient de naître, car il permet une bonne transition entre votre téton et la tétine

  • les tétines dites « physiologiques » :

Ce sont celles qui se rapprochent le plus de la forme du mamelon. Elles comprennent une partie arrondie, contre le palais, et une partie plate, contre la langue. La collerette est légèrement creusée au niveau du nez. Ce modèle est un moyen pratique pour faire passer le bébé du sein au biberon. Il est d’ailleurs plus ergonomique que celui à bout rond. Les tétines dites « physiologiques » permettent en effet de favoriser le bon placement de la langue et l’ouverture de la collerette à la base du nez. Elles minimisent ainsi les risques d’un mauvais développement bucco-dentaire.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

18 − quatorze =