Comptant près de 65 millions de pratiquants à travers la planète, le golf est le sport individuel le plus fréquemment pratiqué. A la fois apaisant et ludique, la petite balle blanche séduit toutes les générations. Focus sur le golf, un sport de plus en plus plébiscité.

Le golf, pour être en contact avec la nature, tout en exerçant un sport

Le golf est un sport à part entière, qui se démocratise de plus en plus. Il compte désormais près de 410 000 licenciés en France. Conciliant contact avec la nature, endurance et maîtrise de soi, le golf offre l’évasion et la détente à ses nombreux licenciés.

Avec ses parcours verdoyants, son atmosphère reposante, le golf séduit les adeptes de la nature. Chaque terrain constitue un écosystème à part entière, que le joueur amateur prend plaisir à parcourir. La pratique régulière du golf améliorerait l’espérance de vie de 5 ans.

En effet, tout au long du parcours, le golfeur travaille son adresse, sa gestuelle, sa concentration et sa persévérance dans un environnement paisible et verdoyant. Le golfeur, sur un parcours, part à la découverte de paysages idylliques, mobilise ses muscles, entretient sa coordination motrice, mais aussi sa force musculaire, le tout dans une ambiance conviviale.

Le golf requiert, de manière modérée, une bonne adaptation cardio-vasculaire. Le golfeur réalise son parcours selon son rythme et choisit ses parcours selon ses possibilités. Un parcours de golf peut faire marcher un joueur plus de sept kilomètres. Le golf fait partie des rares sports qui parviennent à apporter autant de bien à l’esprit et au corps, tout en combinant convivialité et découverte de la nature.

La simple réalisation du swing nécessite l’utilisation d’un nombre élevé de muscles du corps. De plus, durant toute la durée du jeu, le golfeur s’oxygène au grand air. Par ailleurs, un parcours de 18 trous engendre chez le joueur une dépense de 400 Cal/ heure en moyenne.

Les vertus et caractéristiques du golf

Le golf est une activité sportive sollicitant à la fois l’équilibre et la coordination. La pratique du golf favorise le fonctionnement neurologique, tout en aidant à rajeunir le cerveau. Pouvant être pratiqué à tout âge, le golf impose à ses adeptes une véritable maîtrise de soi.

Le golf est un sport nécessitant de bonnes aptitudes physiques. En plus d’effectuer une longue marche sur un terrain souvent vallonné, la répétition du geste requiert un réel effort physique. Ainsi, pratiquer une heure de golf équivaut entre 7 et 8 km de marche, soit une dépense de 300 à 500 calories en moyenne. Concernant le swing du golf, sa réalisation est complexe est s’effectue en une seconde et demie. Le swing fait ainsi appel à 69 muscles et 13 articulations pour être parfaitement réalisé.

Le golf est un sport d’endurance, permettant d’apprécier tous les avantages apportés par la marche. C’est le sport idéal pour rester en forme et en bonne santé, notamment pour les personnes obèses et souffrant de pathologies métaboliques. Le golf est également un sport qui sollicite l’utilisation d’un grand nombre de muscles. Ses effets bénéfiques sur la forme physique sont réels.

Se déroulant au grand air, le golf est une discipline qui rapproche le joueur de la nature. Des arbres peuplés d’écureuils, des oiseaux et les étangs peuplés de poissons jalonnent souvent les parcours. En bref, le golf est un sport apaisant qui améliore le contrôle de soi, ainsi que la concentration. Il est particulièrement conseillé aux séniors souffrant de vieillissement neurologique. Le golf est enfin une activité sociable, favorisant grandement les échanges.

Le golf, une activité accessible aux jeunes seniors actifs 

Le golf est un sport plébiscité par les séniors. Il associe en effet travail musculaire, activité intellectuelle et les nombreux bienfaits de la marche sur la santé, au niveau notamment cardio-vasculaire, musculaire, articulaire et pulmonaire. Le golf constitue ainsi un sport de précision, où le mental est d’une importance capitale.

Le golf apparaît comme le sport idéal pour les jeunes seniors actifs. Au niveau physique, ce sport concilie endurance avec précision du geste. En effet, un parcours de 18 trous nécessite au moins 10 kilomètres de marche. De plus, le golf requiert une technique acquise au fil de multiples répétitions et d’un long apprentissage, sans oublier la force de frappe.

Le golf est également l’activité idéale pour les jeunes séniors désirant développer et stimuler leur adresse et leur concentration dans un environnement calme et une nature verdoyante. Il n’existe pas de contre-indications majeures quant à la pratique de ce sport. Toutefois, une bonne préparation physique, comme des étirements ou de la musculation légère, représente un plus.

Pour terminer un parcours dans les meilleures conditions, il est préférable pour le joueur d’avoir une alimentation diversifiée et équilibrée. D’ailleurs, il est possible, tout au long du parcours, de boire ou de déguster des barres de céréales ou des fruits secs. Le sport est enfin très prisé par les jeunes séniors pour son aspect convivial. Jouer au golf sera ainsi l’occasion d’enrichir la vie sociale d’un sénior encore actif, faite de rencontres avec les autres joueurs et de moments agréables pendant et après le parcours.