Les capacités du cerveau de chaque personne s’amenuisent au fur et à mesure que son âge avance. Et c’est à la période charnière de la vie qu’est la retraite que les troubles de mémoires se font plus fréquents. Des solutions existent néanmoins pour stimuler les fonctions cérébrales même après 50 ans. Pratique, ludique et stimulante, la gymnastique cérébrale permet aux aînés d’entretenir leurs fonctions cognitives.

Qu’est-ce que la gymnastique cérébrale ?

La mémoire figure parmi les capacités humaines qui font principalement défaut, arrivées à un certain âge. Avec l’âge en effet, se rappeler d’anciens souvenirs comme en acquérir de nouveaux peut s’avérer compliqué. Pourquoi ? Tout simplement parce que la transmission des informations vers le cerveau devient difficile. Des études scientifiques ont néanmoins démontré récemment qu’il était possible de retarder ces troubles cognitifs inévitables des seniors. De quelle façon ? En veillant à garder un esprit actif. Ceci aura pour effet de favoriser les liaisons entre les multiples neurones du cerveau. Et c’est d’ailleurs le rôle de la gymnastique cérébrale.

La gymnastique cérébrale, concrètement, est un système de prévention contre la perte de mémoire, destiné aux personnes âgées. Considérée comme étant une discipline spécifique, elle permet aux seniors de maintenir leur éveil cognitif. Les solutions et exercices proposés dans le cadre de cette gymnastique sont pensés de façon à stimuler la concentration, à coordonner les mouvements de ceux qui la pratique, et d’améliorer les facultés de concentration et de compréhension, ce, malgré un âge avancé. Plusieurs chercheurs ont par ailleurs également affirmé que la pratique de la gymnastique cérébrale impacte positivement sur le sens de la vision et de l’écoute.

La gymnastique cérébrale consiste tout simplement pour les seniors à réaliser différentes activités ludiques qui dynamisent et à améliorent le fonctionnement de leur mécanisme intellectuel. En effet, pour faire fonctionner convenablement le cerveau malgré les années, il est important de solliciter la mémoire de manière assez fréquente. Les différentes activités physiques intégrant cette pratique ont d’ailleurs été pensées pour conserver la faculté de mémorisation le plus longtemps possible. La gymnastique cérébrale requiert dans son ensemble des facultés d’orientation et d’équilibre, mais également de mémorisation et de reconnaissance des matières.

La gymnastique cérébrale, c’est par ailleurs un large éventail d’exercices et de jeux, tous centrés sur l’attention et la concentration. Outre l’entretien de la mémoire, la gymnastique cérébrale permet également de lutter efficacement contre des pathologies, considérées pour certaines comme à l’origine de troubles psychiques et comportementaux. Au cours des séances de gymnastique, les seniors font des exercices présentés sous forme de jeux, aiguisant autant la perception sensorielle que tactile. Il est en outre bon de noter que la gymnastique cérébrale aide à mieux évacuer les effets du stress et de l’angoisse.

Quelles activités de gymnastique cérébrale pratiquer après 50 ans ?

La gymnastique cérébrale se pratique sous forme de jeux s, faisant appel au sens de la logique et de la mémorisation. Pratiques et idéaux également pour entretenir la mémoire, les jeux comme les jeux de dame, d’échec, les puzzles, et les jeux de lettres sont très recommandés. Avec l’émergence des appareils technologiques destinés aux seniors, de nombreux jeux en ligne compatibles sur des consoles de jeux ou sur des ordinateurs de bureaux peuvent également être faits. Parmi ces jeux, pouvant parfaitement entrer dans le cadre d’un programme d’entraînement cérébral pour seniors, il y a par exemple le jeu des « mots coupés ».

Le jeu des « mots coupés » est en réalité un jeu consistant à reconstituer des mots avec leurs syllabes, qui sont éparpillées dans un tableau. Très pratique, ce jeu permet de développer la rapidité, le réflexe et permet de se rappeler le savoir acquis depuis des années. Autre jeu des plus intéressants pour garder le cerveau en bonne forme ? Le jeu en ligne « Au bout du compte ». Fonctionnant de la même manière que le célèbre jeu des Chiffres et des Lettres, diffusées à la TV, « Au bout du compte » donne l’occasion aux seniors de faire travailler leurs méninges, avec des exercices de mathématiques et de calcul mental.

Très populaire également, « Chants d’oiseaux » est un jeu destiné à améliorer autant la perception auditive que la perception visuelle. Le jeu propose pour ce faire, aux joueurs, de mémoriser les différents noms d’oiseaux et leurs chants. Pour préserver la mémoire tout en développant sa capacité visuelle, il y a également le jeu « Tiroirs secrets ». Ce jeu repose sur la capacité de chacun à ranger correctement les mots en fonction de leurs catégories. Pour stimuler toujours la capacité à se rappeler, il est possible de jouer au jeu « mémoire d’éléphant ». Un bon choix de nom étant donné que dans ce jeu, il est demandé aux joueurs de mémoriser une longue liste de mots.

Aujourd’hui les seniors ont largement le choix quant aux jeux qu’ils peuvent faire pour stimuler leur mémoire et éviter les troubles. Idéalement, il est recommandé de varier les plaisirs, pour plus de diversité.