Depuis des siècles, les vins et les fromages vont de pair. Toutefois, avec la grande variété de vins et de fromages existant sur le marché français, il n’est pas toujours aisé de trouver les bonnes associations. Focus sur quelques conseils permettant de réaliser un bon accord vin/fromage.

Le vin et le fromage, font partie de la culture française

Pour 82% des Français, le vin est le symbole d’un moment convivial partagé entre amis ou en famille au cours d’un succulent repas. Il symbolise ainsi la tradition, la convivialité, l’authenticité, le bien-vivre ensemble, le partage et l’héritage. Le vin jouit également d’un capital sympathie très puissant.

Le vin constitue l’un des symboles forts de la culture française, mais également un atout considérable du savoir-vivre à la française. Au fil des années, des générations de vignerons ont enrichi et développé leurs productions afin de proposer des vins de qualité d’un point de vue gustatif.

En mangeant 25 kg de fromage par an, les Français font partie des plus gros consommateurs de fromage au monde. En effet, 95% des Français, âgés de 2 à 75 ans, consomment du fromage, dont 45% d’entre eux, quotidiennement.

7% des Français désirent manger plus de fromage. Le plaisir de consommer du formage, ainsi que l’attrait pour des produits rapides et faciles à manger en sont les principales raisons. Le fromage est un met pris en général à la fin du déjeuner et du dîner. Souvent proposé aux invités, il est prisé pour sa dimension conviviale, mais également pour l’excellence et la diversité de son goût suivant sa provenance.

En matière de tendances, la moitié des consommateurs préfèrent manger du fromage hors repas. Il se retrouve, avec d’autres additifs comme les croûtons et les noix, dans les salades. En matière de distribution, c’est le fromage en libre-service qui a la cote, avec une préférence pour l’achat au marché et chez les artisans crémiers. Les Français y trouvent un fromage ayant du goût, du caractère et de l’authenticité.

Quelques astuces pour bien associer le fromage et le vin

Pour des associations sans aucune fausse note, les accords régionaux sont à privilégier. Il faut ainsi choisir un vin provenant de la même région. En optant pour l’Ossau Iraty, du fromage originaire du sud-ouest de la France, il faut, par exemple, sélectionner un Bergerac sec comme vin. En matière d’accords classiques, les fromages à pâte persillée sont parfaits avec du vin liquoreux. Les fromages de chèvre s’associent avec du vin moelleux ou un blanc demi-sec.

L’association du vin et du fromage permet de trouver des accords subtils. Il est possible de tester les accords vin/fromage en se livrant à des dégustations. En règle générale, une dégustation est constituée de quatre services, incluant trois variétés de fromages pour les trois premiers services et deux variétés pour le quatrième service. Les fromages sélectionnés doivent par ailleurs offrir un magnifique contraste, notamment en matière de texture, de goût, de forme et de couleur.

En matière de savoir-vivre, il faut commencer par les saveurs les plus légères et finir avec des goûts plus marqués, tant pour les vins que pour les fromages. Les fromages doux accompagnent ainsi un vin léger, pour évoluer vers des saveurs de plus en plus prononcées, et proposer finalement des fromages à la saveur plus développée accompagnant des vins au caractère fort.

Concernant l’accord entre le vin rouge et le fromage, mieux vaut miser sur des variétés rustiques, telles que le brie. Ce type de fromage est en harmonie avec du beaujolais, un vin rouge jeune. Il est primordial que les arômes du vin dominent ceux du fromage, et vice-versa. De plus, les fromages à pâte molle ne sont pas en adéquation avec le rouge.

Pour le vin blanc, il s’accorde parfaitement avec les fromages de brebis ou au lait de chèvre. Ceux qui sont forts en caractère sont parfaits avec du blanc fruité. Le munster, un fromage fort en goût et à pâte molle apprécie le vin vivace ou épicé. Quant au chaource, doté de croûte plus fleurie, il se marie parfaitement à un vin blanc vif.

Pour éviter des éventuels faux pas, mieux vaut ne pas proposer trop de variétés de formages sur un même plateau. Faire ses propres tests, de manière à découvrir ses préférences en matière de goût, est également judicieux pour trouver les bonnes associations.

De bonnes associations et des idées originales

Le fromage, un met incontournable de la gastronomie française, se met en avant pour séduire les fins gourmets. Il doit, pour cela, se marier avec le bon vin. Il existe certains fromages à pâte pressée, tels que le reblochon, le cantal ou le Beaufort, qui se marient parfaitement avec du vin rouge. Par exemple, un vin rouge vif accompagne bien le Beaufort, alors que le vin rouge léger est en harmonie avec le cantal ou le Saint-Nectaire.

Pour un accord parfait entre vin rouge et fromage, mieux vaut opter pour un vin léger, jeune, rond et peu tannique. Chaque fromage possède des qualités qui lui sont propres, qu’il soit sec, persillé ou à pâte molle. Pour les grandes occasions, comme les fêtes, mieux vaut proposer des fromages accompagnés de confitures. Pour une association originale, la pomme, dont le cidre, et le camembert forment une alliance parfaite.