Toux, fièvre, mal de gorge ou vomissements, souffrir de la grippe, pour un enfant ou un adulte, n’est pas une partie de plaisir. Particulièrement contagieuse en hiver, celle-ci se propage lorsque les défenses naturelles sont affaiblies. Cependant, un état grippal peut se traiter avec des remèdes naturels. Zoom sur ces derniers.

Tout savoir sur la grippe, ses symptômes et les moyens de prévention

En général, l’état grippal survient à l’approche de la saison hivernale. Parmi les symptômes les plus fréquents se trouvent la fièvre, le mal de gorge, la toux ou les frissons. Cependant, il arrive que la grippe résiste aux médicaments. La grippe étant un virus, les antibiotiques sont inefficaces pour la soigner. Une cure d’antibiotique, en plus du traitement de base pour la grippe, est prescrite par le médecin dans le cas d’une surinfection, comme une otite ou une bronchite.

La grippe classique est une pathologique saisonnière, apparaissant normalement en hiver, tous les ans, soit de novembre à avril. Le mode de transmission du virus grippal s’effectue d’un individu à l’autre, par voie respiratoire, via des gouttelettes de salive regorgeant de virus. Ces dernières proviennent des éternuements ou de la toux des personnes infectées.

Lorsque le virus infecte l’organisme, il se fixe au niveau des cellules respiratoires, puis traverse la couche protectrice située à la surface des tissus. Il reprogramme ainsi la cellule dans le but de pouvoir se multiplier. Par conséquent, chaque cellule infectée produit des centaines de virus, qui se mettront à envahir l’ensemble de l’appareil respiratoire. Par ailleurs, le délai d’incubation de la grippe se situe entre 3 et 7 jours. Chez les tout-petits, il dure plus longtemps.

Ainsi, la première mesure à prendre, au quotidien, afin de prévenir et soigner une grippe consiste à se laver les mains avec du savon de manière régulière. Celle-ci se transmet facilement par contact direct. Il faut aussi mettre la main devant la bouche lors d’un éternuement ou d’une quinte de toux afin de limiter la contagion. Concernant l’utilisation des mouchoirs en papier, ils sont à usage unique afin de réduire au maximum la transmission d’un individu à un autre.

Comme moyen de prévention ou pour contrer les signes dès leur apparition, il est primordial de manger des aliments variés, sains et riches en vitamines, en antioxydants et en nutriments. Ceux-ci sont nécessaires au fonctionnement normal et au renforcement du système immunitaire. Il s’agit notamment des légumes, des fruits, des produits laitiers ou céréaliers.

Pratiquer de l’exercice physique et beaucoup de repos sont également essentiels pour éradiquer une grippe. Par ailleurs, si l’évolution de la grippe est favorable chez les individus en bonne santé. Ces derniers se rétablissent de manière spontanée après une ou deux semaines de repos. Dans le cas contraire, plusieurs remèdes naturels contribuent à stimuler, de manière efficace, le système immunitaire.

Les remèdes naturels contre la grippe

Les huiles essentielles, à appliquer, à inhaler ou à diffuser, peuvent s’avérer efficaces pour lutter contre la grippe. Il est ainsi recommandé d’inhaler un mélange antiseptique à base d’huiles essentielles d’eucalyptus et de thym. Ce remède consiste à mélanger 20 gouttes de cette préparation avec de l’eau chaude dans un bol. L’inhalation s’effectue une fois par jour.

Il est également possible d’appliquer au niveau du thorax et sur le haut du dos un mélange d’huile végétale à base de noyau d’abricot ou d’amande douce. La préparation se compose ainsi de 2 gouttes d’Eucalyptus radiata, 2 gouttes de Ravensara aromatica, une goutte de Laurier Noble et une goutte de Niaouli. La cure dure entre 2 et 3 jours, à raison de 6 applications par jour.

Et afin de tuer les microbes, il est tout à fait possible de diffuser des huiles essentielles d’eucalyptus, de lavande ou de romarin dans les pièces de la maison. La température idéale se situe entre 18 et 20 °C. Antibactériennes, antiseptiques et antivirales, les huiles essentielles renforcent l’immunité, tout en aidant à traverser l’hiver.

Il existe, par ailleurs, d’autres soins naturels permettant de lutter contre un état grippal, à l’instar du miel. Il constitue en effet le remède idéal en cas de grippe. Il permet ainsi d’adoucir la gorge, tout en apportant l’énergie nécessaire pour renforcer le système immunitaire en cas d’attaque soudaine du virus de la grippe.

La meilleure façon de conserver tous les bienfaits du miel consiste à le manger directement, dès qu’il est sorti du pot. Par contre, il est préférable d’en prendre, de manière régulière et plusieurs fois tout au long de la journée, une demi-cuillère à café. Il se consomme également dans de l’eau chaude. Cependant, la cuisson peut lui enlever certaines de ses vertus.

Le citron est aussi un aliment efficace pour éliminer efficacement et naturellement une bactérie, et cela en désinfectant la gorge. En plus d’une action antibactérienne, le citron regorge de vitamines C aptes à aider l’organisme à récupérer ses défenses naturelles. Il existe plusieurs façons de le consommer, à savoir en jus pressé, à boire directement, ou en jus pressé avec de l’eau chaude.

En cas d’état grippal, il est enfin primordial de boire régulièrement et énormément d’eau, de préférence chaude. Elle peut se présenter sous forme d’une tisane ou d’une soupe. De ce fait, afin d’aider son corps à se rétablir rapidement, il est particulièrement préconisé de boire des boissons chaudes, mais également de manger des repas chauds et légers.