Après les changements du 1er janvier, d’autres évolutions dans les prix à la consommation vont être appliquées à partir de ce 1er mars 2018. Le tabac est touché de plein fouet avec le prix du paquet de cigarettes qui augmente de 94 centimes d’euros. Prévoir désormais en moyenne 7,90 euros par boîte de vingt rouleaux. En novembre 2017, le tabac avait déjà connu une hausse de 30 centimes.

Côté soin de l’environnement, le tarif de la vignette Crit’Air baisse de cinquante-six centimes. L’autocollant qui définit le niveau de pollution d’un véhicule à coller dans les pare-brises et obligatoire en cas de circulation dans les grandes villes depuis le 1er juillet 2018 passe de 4,18 à 3,62 euros.

Autre allègement dans le porte-monnaie des familles : le fournisseur de gaz et d’électricité, Engie – anciennement EDF / GDF – détend ses tarifs réglementés du gaz naturel à moins 3% par rapport au barème en vigueur du mois de février 2018 pour les foyers se chauffant et cuisinant au gaz. Pour ceux utilisant le gaz uniquement à des fins de cuisson, la baisse représente 1%, et pour ceux utilisant le gaz pour cuisiner et bénéficier de l’eau chaude, la baisse représente 1,8%.

Enfin, nouvelle réglementation pour Airbnb. Avant de passer par la plate-forme de location de logements entre particuliers mondialement connue, les particuliers souhaitant faire louer leur résidence principale sur la ville de Bordeaux devront d’abord passer en mairie et déclarer leur démarche. Le cumul des locations peut s’étaler jusqu’à 120 jours par an. Sur Bordeaux, l’offre de locations de courte durée Airbnb représente plus de 8000 logements. Cette réglementation est déjà appliquée entre autres dans les villes de Paris, Londres, et Amsterdam.