Les randonnées en bicyclette figurent aujourd’hui parmi les loisirs les plus prisés que ce soit en France ou dans les autres pays. Cette activité ludique réalisable au cœur de la ville ou dans les zones périphériques procure pour les adeptes une sensation de bien-être totale à découvrir encore mieux en famille. Un instant magique qui peut être gâché par un incident sans importance. Voici donc quelques conseils de préparation pour rendre merveilleux ce moment en famille.

Une balade en vélo bien préparée pour plus de plaisir

Le cyclisme est une activité ludique très prisée en France et ailleurs. Mais pour s’assurer que le plaisir sera au rendez-vous, il est nécessaire de bien préparer la randonnée. La préparation va de l’itinéraire, au matériel à emporter en passant par une vérification de l’état des vélos. Ces précautions permettront de profiter à fond de ce moment de loisir en famille. De plus, dans le cas où l’itinéraire est un territoire inconnu, il faut apporter une carte pour éviter de se perdre.

Avec le nombre important d’itinéraires balisés et réservés pour les balades à vélo en France, le choix devrait être facile. Néanmoins, le parcours doit pouvoir s’adapter à tous les membres de la famille du plus petit au plus grand. Le degré de difficulté du circuit participe également au plaisir procuré par la randonnée. Ainsi, l’idéal serait un parcours assez court, mais pas trop pour que les enfants puissent bien s’amuser.

Du côté des vélos, en réponse à une question de sécurité et de confort lors de la randonnée, toutes les bicyclettes doivent faire l’objet d’une vérification préalable. Le contrôle sera effectué aussi bien sur le gonflement des pneus que sur l’état des freins. Tous les vélos doivent être pourvus de dispositifs réfléchissants sur chaque côté, ainsi qu’à l’avant et à l’arrière, sans oublier les pédales. De même, les systèmes d’éclairages doivent être passés au peigne fin pour s’adapter à une conduite de nuit éventuelle.

Des règles de sécurité pour éviter les accidents

Les accidents de la route impliquant des cyclistes croissent d’année en année. Les bilans sont catastrophiques. De ce fait, chaque membre de la famille doit se conformer au code de la route pour garantir la sécurité de chacun. En plus du contrôle de chaque bicyclette, les conseils suivants doivent être respectés pour éviter un accident éventuel surtout en ville. L’organisation du groupe doit également être connue de chacun des membres participant à la randonnée.

Avant de commencer la balade, tous les membres de la famille doivent savoir que la concentration est primordiale quand on circule sur la route. En cas de virage, il faut regarder à gauche et à droite tout en maintenant l’équilibre. De ce fait, chaque participant doit disposer d’un minimum de maîtrise du vélo. Se tenir droit sur la route est indispensable. Si toutes les conditions ne permettent pas d’affirmer que tous les membres de la famille maîtrisent la pratique du vélo, il faut tout d’abord commencer par un entraînement dans un endroit sûr. Consacrer quelques heures à cet exercice constitue la meilleure précaution pour la sécurité de tous.

Les parents doivent être des modèles. C’est également valable lors de la balade à vélo. Aussi, il convient de se conformer au Code de la route et de préciser les consignes aux enfants avant de partir. Sur la route, il faut s’arrêter quand les feux sont au rouge. En cas de dépassement d’un véhicule arrêté, il faut se mettre en file indienne et signaler avec le bras tout changement de direction. Les parents doivent se répartir sur la file. Un adulte à l’avant et un en arrière. Cela permettra de limiter la vitesse du groupe. Dans les parties présentant des risques d’accident, il vaut mieux descendre du vélo et marcher plutôt que de se hasarder à mettre en péril la vie de ses enfants.

Des équipements pour pallier aux éventuels incidents de la route

La vérification de tous les éléments des bicyclettes ne suffit pas pour se protéger des petits incidents de la route. Ainsi, le kit de crevaison doit faire partie des équipements. C’est également le cas d’une pompe. Même si les prévisions météorologiques sont bonnes, ce ne sont que des prévisions. Donc, il faut veiller à emporter des vêtements chauds et des habits adaptés à la pluie en cas de changement soudain des conditions météo. A ce propos, les vètements doivent être de préférence de couleur vive et posséder des éléments réfléchissants, ils compléteront le port du casque de chaque cycliste.

La randonnée à vélo, comme tout sport consomme l’énergie de chaque membre de la famille, il faut donc veiller à emporter des en-cas. Les sacs doivent contenir des jus de fruits, des fruits secs, des amuse-gueules et des viennoiseries. Ces en-cas ne seront pas de refus pendant les moments de pause quand tout le monde a envie de grignoter.

Pour le cas où la randonnée est prévue s’étendre sur une journée entière, il faut prévoir un pique-nique pour reprendre des forces. Féculents, fruits et légumes et produits laitiers doivent être prévus au petit déjeuner. Cela servira à mettre tous les membres de la famille en forme pour la suite de la balade. D’autant plus que les aliments susmentionnés apportent tous les nutriments nécessaires pour ravitailler le corps pour poursuivre l’effort.