Par choix ou par nécessité, certaines mamans n’allaitent pas leur bébé. Elles optent alors pour le lait en poudre qui se substitue au lait maternel. Cette forme d’alimentation varie sensiblement selon l’âge du petit et ses besoins nutritionnels. Quels composants sont présents dans le lait infantile des multiples marques ?

Les compositions du lait en poudre pour bébé

Le lait en poudre pour bébé couvre chacun de ses besoins nutritionnels. Sa composition se rapproche de celle du lait maternel. Le lait en poudre est à base de lait de vache.

  • Pour les plus petits, le lait en poudre est classé 1er et 2e âge. Ici, l’alimentation couvre les besoins nutritifs des nouveaux nés jusqu’à leur 12e mois. Le lait est d’abord écrémé puis pasteurisé pour obtenir un parfait équilibre en teneur en protéines et minéraux. Ces derniers incluent l’apport en fer, en manganèse, en potassium, en sodium, en cuivre, en magnésium et en zinc. À ces ingrédients s’ajoutent également le lactose, la maltodextrine et les vitamines C, D, E, B1, B3, B5, B6 et B9. Pour assurer la bonne croissance de bébé, le lait infantile est riche en acides aminés, notamment l’histidine, la carnitine, l’arginine et la taurine.

Cette recette sera mixée avec de l’huile de poisson, de la graisse polyinsaturée, des prébiotiques, de la choline et des nucléotides. Ces derniers éléments sont également des composants du lait maternel. Certains d’entre eux favorisent l’équilibre de la flore intestinale de votre bout de chou.

  • Le lait de croissance est destiné pour le bébé à partir de ses 13 mois. Cette nourriture est particulièrement riche en fer et d’une teneur moyenne en protéine. Les ingrédients sont presque les mêmes que pour le lait en poudre classé 1er ou 2e âge. Toutefois, le lait de croissance subit une stérilisation à 130-140 °C durant quelques secondes.

Bien respecter le dosage du lait en poudre pour bébé

Le dosage et la quantité du lait en poudre pour bébé doivent être respectés. Ils varient en fonction de l’âge de votre petit, de son poids et de ses besoins spécifiques. Toutefois, la quantité du lait doit être bien surveillée si vous combinez le lait infantile avec le lait maternel ou d’autres aliments.

  • Premièrement, sachez que la ration et la portion sont les mêmes quelle que soit la marque de lait en poudre que vous choisissez. 30 cc d’eau bouillie ou faiblement minéralisée conviennent pour 1 mesure de lait en poudre. 60 cc d’eau bouillie ou faiblement minéralisée sera la quantité appropriée à 2 mesures de lait en poudre et ainsi de suite. Il suffit d’ajouter 30 cc d’eau pour 1 mesure de lait. Dans le premier mois, le bébé prend en général 7 biberons par jour. Ce nombre diminue progressivement du premier jusqu’au cinquième mois. Ces indications généralisées ne concernent pas les bébés prématurés ou ceux à faible poids. Effectivement, un bébé né avec un poids de 2,5 kg ne consomme pas la même quantité de lait en poudre qu’un bébé né avec un poids de 3,8 kg.
  • Deuxièmement, il convient de ne pas remplacer d’une manière brusque le lait en poudre pour bébé avec des aliments solides. Généralement, le petit ne consomme des aliments solides qu’à partir de l’âge de 6 mois. Si les aliments qu’il pourra consommer ne sont pas assez variés, dans ce cas, il convient d’équilibrer sa nutrition avec le lait en poudre en fonction de la ration préconisée par votre pédiatre ou le nutritionniste.

Préparer le biberon de bébé avec précaution

Vous avez décidé de nourrir votre petit ange avec du lait en poudre ? Il convient alors de suivre quelques règles basiques pour la préparation du repas.

  • Le lait infantile se conserve à température ambiante, loin de l’humidité et de la chaleur. Si possible, conservez la boite bien fermée dans un placard propre au lieu de choisir le réfrigérateur.
  • Pour les plus petits, il est nécessaire de stériliser les biberons et les tétines. Aujourd’hui, il ne s’agit plus de les faire bouillir dans de l’eau chaude. Il suffit de bien les laver avec de l’eau chaude et du liquide vaisselle. Pour plus de précautions, lavez les biberons juste après l’utilisation pour éviter que des germes s’y développent. Évitez de donner du lait à votre bébé avec un biberon déjà utilisé.
  • Simple précaution, mais du moins l’une des plus importantes : lavez-vous les mains avant la préparation du biberon.
  • Si toutefois votre bout de chou ne termine pas sa dose, jetez le reste du biberon sans hésiter. Il est déconseillé de conserver le reste.
  • Pour le dosage de biberon, utilisez uniquement la mesurette accompagnant la boite de lait.
  • Versez la quantité d’eau nécessaire à la dose d’un biberon pour une température de 40 °C au maximum. N’oubliez jamais de vérifier la température du lait en versant une goutte du biberon sur l’intérieur de votre poignet avant de le faire boire par votre bébé.
  • Après l’ouverture d’une boite de lait en poudre pour bébé, le contenu doit être consommé dans les 4 semaines qui suivent au maximum.
  • Avant de donner à manger au bébé, veillez à ce qu’il soit confortablement installé.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

six + 11 =